LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation contre les violences policières à Cali en Colombie, le 21 septembre

En Colombie, le retour de la violence ?

11 min
À retrouver dans l'émission

La presse colombienne se fait l'écho, chaque jour ou presque, de massacres commis par des trafiquants de drogue ou groupes armés, tels que le pays en avait connu dans les années 80 et malgré le processus de paix entamé en 2016 avec les FARC. Entretien avec la sociologue Olga Gonzalez.

Manifestation contre les violences policières à Cali en Colombie, le 21 septembre
Manifestation contre les violences policières à Cali en Colombie, le 21 septembre Crédits : Luis ROBAYO - AFP

L'ONU qualifie de « massacre » l’assassinat de trois personnes au moins, au même moment, et par un même auteur.

En Colombie, deux massacres, à quelques heures d’intervalle, ont eu lieu avant-hier dans le département de Bolivar dans le nord de la Colombie, pas très loin du Venezuela… Ainsi que dans le sud-ouest du pays le département de Nariño, à la frontière avec l’Equateur.

A chaque fois les autorités colombiennes désignent pour responsable la guérilla marxiste des FARC, malgré l'accord de paix signé en 2016 avec le gouvernement du président de droite Juan Manuel Santos.

Les Colombiens ont été soumis à un confinement extrêmement long et finalement relativement inutile, eu égard aux chiffres de l'épidémie [plus de 775 000 cas, 24 500 morts, ndlr]. Ces mesures ont été très éprouvantes, et pour l'économie, et pour la société, et pour la santé mentale. Et dans les régions éloignées des villes, les groupes armés ont profité de ces prétextes-là, par exemple si la distanciation sociale n'est pas respectée, pour punir les gens. Des ONG recensent déjà 30 assassinats liés au non-respect du confinement.      Olga Gonzalez

Intervenants
  • sociologue colombienne, chercheure associée à l’Université Paris Diderot
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......