LE DIRECT
Dernière manifestation publique officielle en date sur notre sujet du jour : mi-décembre 2017,  Emmanuel Macron reçoit Mohammed VI et Moulay Hassan, respectivement Roi du Maroc et Prince héritier

La France peut-elle réinventer son rôle au Proche Orient?

11 min
À retrouver dans l'émission

Depuis son arrivée au pouvoir le Président Macron ne manque pas une occasion de faire entendre la voix de la France au Moyen-Orient. Sur le conflit syrien, il s’est encore exprimé récemment, s’attirant au passage les foudres de Bachar al-Assad.

Dernière manifestation publique officielle en date sur notre sujet du jour : mi-décembre 2017,  Emmanuel Macron reçoit Mohammed VI et Moulay Hassan, respectivement Roi du Maroc et Prince héritier
Dernière manifestation publique officielle en date sur notre sujet du jour : mi-décembre 2017, Emmanuel Macron reçoit Mohammed VI et Moulay Hassan, respectivement Roi du Maroc et Prince héritier Crédits : ALAIN JOCARD - AFP

Il recevait vendredi dernier Mahmoud Abbas le président de l’autorité palestinienne, alors que le Proche-Orient est à nouveau en pleine crise autour de la question du statut de Jérusalem. Sans oublier son rôle de médiateur dans la crise entre le Liban et l’Arabie Saoudite en novembre dernier.

La France semble être de tous les dossiers importants du moment. Et pourtant, dans une note publiée par l’Institut Montaigne en août dernier on pouvait lire que l’influence de la France est "en net recul" au Moyen-Orient..

Faut-il interpréter l’activisme de la diplomatie française comme un moyen de contenir sa perte d’influence et peut-être de retrouver un rôle ? 

Quelles ont été les grandes orientations de la politique étrangère de la France au Moyen-Orient depuis les débuts de la Ve République ? Frédéric Charillon répond aux questions d'Aglaé Watrin-Herpin sur le site des Clés du Moyen-Orient, que vous pouvez consulter, en cliquant ici

"Comment Paris peut-il se réinventer un rôle au Proche-Orient ?" C'est le titre d ùe l'article de Frédéric Charillon, publié par L'Orient Le Jour, consultable ici

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

Notre invité Frédéric Charillon est l'un des contributeur à l'ouvrage "Notre intérêt national. Quelle politique étrangère pour la France ?". Il intervient sur la chaîne Institut français des relations internationales pour s'exprimer sur le faux dilemme de la politique étrangère française : la France défend-elle ses valeurs ou ses intérêts ?

Hakim El Karoui est auteur du rapport intitulé "Nouveau monde arabe, nouvelle politique arabe pour la France”, financé par le think tank Institut Montaigne. Il intervient régulièrement sur divers media, comme ici sur la chaîne Leaders Tunisie:

La France a-t-elle encore une politique au Moyen-Orient ?  C'était le thème de ce colloque organisé conjointement par l'iReMMO, RFi et Orient XXI, diffusé sur la chaîne iReMMO:

La chaîne Académie de Géopolitique de Paris diffuse cet autre colloque, organisé à la Sorbonne de Paris, où Jean-Pierre Chevènement, ancien Ministre d'Etat, de l'intérieur, de la Défense et de l'Éducation nationale, intervient sur le thème plus spécifique de la diplomatie française au Moyen-Orient:

Grand connaisseur français du monde arabe, Roland Dumas (avocat, ministre des Relations extérieures de 1984 à 1986  et des Affaires étrangères de 1988 à 1993, président du Conseil  constitutionnel de 1995 à 2000), était interviewé par le Cercle Henri Lagrange pour développer une thématique qui lui est chère,  la diplomatie française:

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......