LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Haute Représentante Federica Mogherini rencontre le Ministre des Affaires Etrangères ukrainien Pavlo Klimkine (démissionnaire) lors d'un Conseil Affaires Etrangères à Bruxelles le 13 mai 2019

Union Européenne : après les élections, comment "parler d'une seule voix" au monde ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Pas de grand vainqueur, a l'issue des élections pour le Parlement. Les tractations se poursuivront demain avec un sommet des chefs d'Etat pour négocier les principaux poste, dont celui de chef de la diplomatie européenne. Federica Mogherini revendique une "maison en ordre" : pour quelle bataille?

La Haute Représentante Federica Mogherini rencontre le Ministre des Affaires Etrangères ukrainien Pavlo Klimkine (démissionnaire) lors d'un Conseil Affaires Etrangères à Bruxelles le 13 mai 2019
La Haute Représentante Federica Mogherini rencontre le Ministre des Affaires Etrangères ukrainien Pavlo Klimkine (démissionnaire) lors d'un Conseil Affaires Etrangères à Bruxelles le 13 mai 2019 Crédits : John Thys - AFP

La surprise est au moins double après les élections d'hier. D'abord la participation est plus importante que prévue, 51 %. Ensuite aucun groupe, aucune grande tendance politique ne triomphe réellement. Malgré une nette domination nationaliste au Royaume-Uni et en Italie (au dessus de 30 % des voix), ces élections européennes n'ont pas entraîné de vague souverainiste. Les gauches traditionnelles à plus de 20 % en Espagne, Portugal, Belgique et Pays-Bas se montrent plutôt résistantes. A 12-13 % environ, les Verts percent et s'installent dans un certain nombre de grands pays, notamment en Allemagne et en France. Seul Victor Orban triomphe vraiment au niveau national avec 52 % des voix : la Fidesz, avec 13 députés au Parlement reste un allié gênant pour le PPE, et une proie pour les groupes souverainistes. 

Une dizaine de noms évoqués dans la presse

Cette diversité et cet équilibre à définir au Parlement devrait compliquer les tractations pour les principaux postes à renouveler dans la foulée de l'élection : Présidence du Parlement bien sûr mais aussi présidence de la Commission Européenne, de la Banque Centrale, et choix du Haut Représentant pour la Politique étrangère et de Défense de l'UE, occupé depuis 2014 par l'italienne et social-démocrate Federica Mogherini. 

Comme pour les autres postes, toutes les rumeurs laissent tourner une dizaine de noms dans la presse dont l'actuel Vice-Président de la Commission, le néérlandais Franz Timmermans, qui a probablement un des profil les plus "international" de tous. 

Dès 2016, Federica Mogherini avait par ailleurs - à la suite du referendum sur le Brexit -, publié une nouvelle stratégie qu'elle voulait volontariste pour la diplomatie et la défense européenne.

Conserver à l'UE une certaine neutralité 

Quelle que soit la troisième personne à occuper cette fonction depuis 2009, elle devra continuer à dessiner des positions fermes (par exemple, face aux actions unilatérales américaines quant à l'Iran, ou face aux menaces de sanctions des entreprises européennes qui commerceraient avec Cuba), et conserver à l'UE une certaine neutralité pour "parrainer" les crises et conflits : comme elle a tenté de le faire à la tête du "groupe de contact" pour le Venezuela, parfois en porte-à-faux avec les déclarations de certains Etats membres, ou en s'impliquant dans le partenariat avec les forces africaines du G5 Sahel... 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Courant juin, les partis politiques nationaux vont devoir confirmer leur appartenance aux différentes formations paneuropéennes avant la première session du Parlement, le 2 juillet.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......