LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des partisans du Hezbollah écoutent le discours d'Hassan Nasrallah hier, dans un quartier du sud de Beyrouth.

Le Hezbollah a-t-il intérêt à une guerre contre Israël?

10 min
À retrouver dans l'émission

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, assure être capable de frapper Israël « en profondeur » en cas d’agression. Depuis la fin août, attaques et contre-attaques confrontent l'Etat hébreu à ce mouvement chiite libanais, au faîte de sa puissance. Entretien avec la chercheuse Aurélie Daher.

Des partisans du Hezbollah écoutent le discours d'Hassan Nasrallah hier, dans un quartier du sud de Beyrouth.
Des partisans du Hezbollah écoutent le discours d'Hassan Nasrallah hier, dans un quartier du sud de Beyrouth. Crédits : AFP - AFP

Il y a d’abord eu fin août, cette frappe d’Israël en Syrie qui a tué deux membres du Hezbollah, puis ces drones atterris peu de temps après en plein coeur de la banlieue sud de Beyrouth, tout près des locaux des médias du Hezbollah. Le mouvement chiite a riposté immédiatement par des missiles qui ont détruit un char de l’armée israélienne, c’était dimanche.... Pendant quelques jours, l'armée israélienne a demandé à la population vivant à 4 kms à l’intérieur de la frontière libanaise de rester calfeutrée et d’ouvrir les abris antibombes. Mais le Hezbollah, pour puissant qu'il est aujourd'hui, a-t-il intérêt à une nouvelle confrontation armée?

La capacité de mobilisation du Hezbollah? Les chiffres les plus raisonnables aujourd'hui parlent de 10 000 à 15 000 hommes. L'arsenal militaire lui, s'est nettement amélioré depuis 2006, avec des drones d’observation particulièrement efficaces et des fusées à portée beaucoup plus importante. Mais le Hezbollah a déjà beaucoup à faire en Syrie, il n'a pas intérêt à multiplier les fronts. Aurélie Daher

Intervenants
  • enseignante-chercheuse à Paris-Dauphine et à Sciences Po Paris.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......