LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Funérailles des agriculteurs tués le 28 novembre par Boko Haram alors qu'ils travaillent dans une rizière.

Qui protègera de Boko Haram les agriculteurs et éleveurs du Nigeria ?

11 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec le chercheur Vincent Foucher.

Funérailles des agriculteurs tués le 28 novembre par Boko Haram alors qu'ils travaillent dans une rizière.
Funérailles des agriculteurs tués le 28 novembre par Boko Haram alors qu'ils travaillent dans une rizière. Crédits : AUDU MARTE - AFP

Au Nigeria, les camps de réfugiés qui fuient Boko Haram sont évacués par les autorités. A tout le moins, deux millions de personnes sont encouragées à retourner dans leurs villages, fussent-ils situés dans le nord-est du pays et exposés à la menace permanente de groupes djihadistes - Boko Haram ou l’Etat islamique en Afrique de l’ouest.

Le week-end dernier encore, plus de 70 civils étaient massacrés alors qu’ils travaillaient dans une rizière.

Les autorités fédérales ou locales disent ne plus pouvoir les prendre en charge et surtout, s’inquiètent pour la sécurité alimentaire du Nigeria si les agriculteurs, cultivateurs laissent leurs terres et leurs bêtes à l’abandon.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......