LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le juge chilien Juan Guzman répondant aux questions des journalistes le 13 décembre 2004 à Santiago, après avoir ordonné l'inculpation d'Augusto Pinochet pour la séquestration de neuf victimes de l'Opération Condor.

Le Chili a-t-il jugé tous les crimes de la dictature de Pinochet ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Le juge Guzman est mort la semaine dernière. Il n'était pas prédestiné à devenir "le" juge de la dictature, mais il se sera battu jusqu'à sa retraite pour recueillir les preuves des plus de 3000 assassinats commis après le coup d'Etat de 1973. Entretien avec la juriste Carolina Cerda-Guzman.

Le juge chilien Juan Guzman répondant aux questions des journalistes le 13 décembre 2004 à Santiago, après avoir ordonné l'inculpation d'Augusto Pinochet pour la séquestration de neuf victimes de l'Opération Condor.
Le juge chilien Juan Guzman répondant aux questions des journalistes le 13 décembre 2004 à Santiago, après avoir ordonné l'inculpation d'Augusto Pinochet pour la séquestration de neuf victimes de l'Opération Condor. Crédits : MARTIN BERNETTI / - AFP

Juan Guzman est mort la conscience tranquille, comme il le disait volontiers aux jeunes Chiliens qui l’écoutaient et l’admiraient - quand ses collègues, eux, l’avaient quelque peu mis de côté à la fin de sa carrière.

Le juge Guzman était considéré comme le « tombeur » du général Pinochet. A défaut d’avoir condamné l’ancien dictateur, mort en 2006 sans avoir répondu de ses crimes, Juan Guzman l’avait inculpé, à deux reprises. Tout comme des dizaines de militaires et de civils, impliqués dans les plus de 3000 assassinats d’après le coup d’Etat de Pinochet et de la chute de Salvador Allende en 1973.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......