LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Entre la Russie, la Chine et l'Iran : Tashkent, capitale de l'Ouzbekistan

Asie centrale. Pourquoi ne parle-t-on plus de l’Asie centrale ex-soviétique ?

8 min
À retrouver dans l'émission

L’Asie centrale ex-soviétique, à laquelle on rattache volontiers l’Azerbaïdjan de l’autre côté de la Caspienne pour des raisons religieuses (tous pays musulmans), n’est plus guère médiatisée. Pourquoi ?

Entre la Russie, la Chine et l'Iran : Tashkent, capitale de l'Ouzbekistan
Entre la Russie, la Chine et l'Iran : Tashkent, capitale de l'Ouzbekistan Crédits : Stringer Russia - Reuters

Pourtant, ces six pays dont plusieurs sont enclavés, étaient étudiés avec attention peu après la disparition de l’URSS. Outre le facteur religieux (présence de mouvements radicaux islamistes), on se demandait quelle pourrait être leur évolution politique (ils restent tenus, la plupart, par des caciques inoxydables ou des systèmes particulièrement autoritaires), quels liens économiques et culturels ils garderaient avec Moscou, quels attraits ils représentaient pour la Chine, comment ils allaient dépendre de la « géopolitique des tubes » (ressources en hydrocarbures), quelles relations ils allaient tisser entre eux.

Qu’en est-il justement, vingt-cinq ans après la mort de l’URSS ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • directeur du CERAM (Centre européen de recherche sur l’Asie médiane)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......