LE DIRECT
journalducameroun.com

Cameroun. Après la déclaration d’indépendance symbolique de l’Ambazonie, les ressorts de la revendication anglophone ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Une partie du Cameroun est-elle en situation pré-insurectionnelle ? C’est la question que pose cette proclamation d’indépendance symbolique, faite le premier octobre par les deux régions de l’Ouest pour constituer la République – pour l’instant virtuelle – d’Ambazonie.

journalducameroun.com
journalducameroun.com Crédits : journal du cameroun

Si cette indépendance est virtuelle et repose sur une proclamation publiée sur internet, elle fait écho à des revendications bien réelles des habitants de l’Ouest : une partie de la société civile de ces régions anglophones (20 % de la population camerounaise) proteste depuis un an contre sa marginalisation dans un Cameroun presqu'unilatéralement francophone.

D’abord centrées sur des questions linguistiques (dans des questions aussi fondamentales que l’éducation ou la justice), les demandes restées sans réponse se sont progressivement faites de plus en plus politiques. C'est ainsi que la tension s’est accrue depuis la fin de l’été et 17 personnes ont été tuées par les forces de répression lors des manifestations du week-end dernier.

Jusqu’ici, le gouvernement du Cameroun a oscillé entre la répression et des paroles d’apaisement ; mais cette proclamation d’indépendance et la possibilité d’une sécession prend de court les hésitations des autorités… Cette « crise anglophone » apparaît de plus en plus comme une crise camerounaise : crise de gouvernance, ou crise la plus aigüe d’un régime dirigé par le même président Paul Biya depuis déjà... 35 ans ?

Quelques courtes vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui:

France24 est allée recueillir le témoignage d'une vieille dame malade, qui a vu l'armée camerounaise entrer chez elle, avec violence mais sans raison particulière :

Avant la proclamation symbolique de dimanche dernier, le magazine de la BBC Focus on Africa consacrait 2 minutes fin septembre à la répression par le pouvoir central à majorité francophone :

La chaîne SCBC The Voice Of Ambazonia diffuse ces images d'un des défilés festifs qui se déroulent ces dernières semaines pour célébrer la nouvelle Ambazonie dans les villages de la province appelée administrativement Sud-Ouest :

La chaîne Africa News était sur place lors des affrontements meurtriers déclenchés par les forces de l'ordre gouvernementales contre les manifestations qui fêtaient la proclamation de l'indépendance symbolique :

La chaîne camerounaise Vision 4 organisait ce débat de dimanche dernier, diffusé dans l'émission hebdomadaire Club d’Élites :

Regard Exterieur, le magazine de Karine Nicole Knoriot, est diffusé sur la chaîne Canal 2 International. Il reçoit ici trois spécialistes de la problématique socio-linguistique camerounaise. Ecoutez Auguste Epanya (militante de l'Union des Populations du Cameroun), Martial Ze Belinga (sociologue et économiste) et Oumar Ba (politologue) :

La chaîne Médias d'Afrique diffusait début septembre un débat faisant le constat de l'échec de la politique de décentralisation et de ses conséquences sur cette velléité d'une autonomie anglophone, aujourd'hui durement réprimée :

Africa 24 donnait la parole à Edith Kah Walla, célèbre politicienne camerounaise, femme d'entreprise primée par la Banque Mondiale, spécialiste du management en Afrique et qui fut également candidate à la dernière élection présidentielle :

Intervenants
  • politologue et chercheur à l'International Crisis Group. Il est l'auteur de "Le BIR, la GP et le pouvoir au Cameroun" (Berlin)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......