LE DIRECT
Affichage électoral à Monrovia, faisant appel à un vote sans violence

Liberia. Le pays réussira-t-il son "test" démocratique ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Le Liberia est aujourd'hui à un tournant. 2,6 millions de citoyens doivent élire aujourd’hui 73 députés et un nouveau président. Ces troisièmes élections générales (législatives et présidentielles) depuis 2005 présentent pour la première fois depuis 1989 la possibilité d’une alternance pacifique...

Affichage électoral à Monrovia, faisant appel à un vote sans violence
Affichage électoral à Monrovia, faisant appel à un vote sans violence Crédits : ZOOM DOSSO - AFP

Ce petit pays du golfe de Guinée éveille peu d’intérêt médiatique en France, mais nettement plus dans le monde anglophone. Notamment aux Etats-Unis : cette élection représente “un vrai test pour la démocratie dans la plus ancienne République d'Afrique” souligne le Washington Post.

Beaucoup d’observateurs veulent voir dans cette transition, et dans le destin politique de la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf, la preuve d’une stabilisation démocratique. Première femme chef d'Etat sur le continent, Prix Nobel de la paix 2011, elle a encore appelé hier les libériens à un scrutin pacifique. Signe de vitalité : 20 candidats se présentent cette année pour Mansion House, le palais présidentiel.

Cependant, douze ans après la fin de la guerre civile qui a tué 250 000 personnes, le pays reste fragilisé sur le plan politique et économique. Le soutien international – UE, USA, CEDEAO – ne s'est pas démenti mais ne suffira pas seul à garantir la paix. L’absence de politique post-conflit, les chefs de guerre passés à la politique, l'urgence économique et sécuritaire d’un des cinq pays les pauvres au monde et la corruption permanente, constituent un terreau favorable à de nouveaux accès de violence.

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La chaîne Africanews résumait début août le contexte de cette élection qui se déroule pour la première fois sous la protection des toutes nouvelles forces de police du pays et non plus sous le contrôle des casques bleus. Les troubles avaient causé plus de 250.000 morts dans une interminable guerre civile qui avait duré plus de 10 ans, jusqu'en 2003, et le pays commence tout juste à s'en relever :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Tout ce que je fais, tout ce que je touche est un succès", déclare l’ancien footballeur international Georges Weah candidat à l'élection de ce mardi. il est reçu sur le plateau de la chaîne Africa24 :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Voici un phénomène social très récent, résultant de la pauvreté et du manque de travail auxquels se retrouvent confronté les jeunes libériens. Ils sont employés précairement, durant les heures de pointe, pour remplacer des panneaux publicitaires inexistants, comme le montrent ces images diffusées sur France24 :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En 1991, Kimmie Weeks n'était qu'un petit garçon embarqué dans une guerre civile qui avait tué sa famille. Réfugié dans une école, il se demande aujourd’hui comment il a survécu, alors que tant de gens sont morts autour de lui. Aujourd’hui, à 32 ans il témoigne sur la chaîne CGTN de son parcours et de son combat pour la liberté des hommes :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Derrière l'ancien président Charles Taylor, il y a une longue liste d'horreurs. Crimes de guerre, crimes contre l'humanité et d'innombrables graves violations du droit international en Sierra Leone. En tout onze chefs d'inculpation dont a eu à répondre l'ancien président du Libéria lors de son procès devant la Cour internationale de Justice, il y a seulement cinq ans, puis définitivement confirmée en 2013 :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • historien, secrétaire général de la Ligue panafricaine-UNOJA, auteur de « Africa Unite ! » (La Découverte, 2014).
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......