LE DIRECT
Conférence de presse tenue par Nicolas Maduro, au palais présidentiel Miraflores à Caracas, sous le triple portrait de Simón José Antonio de la Santísima Trinidad Bolívar y Palacios (1783 - 1830)

Venezuela : la dette, coup de grâce ou planche de salut ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Ils s'attendaient à une annonce rassurante : les créanciers du Venezuela sont repartis avec des chocolats et une grande incertitude. La réunion n’a duré que 25 mn alors qu'on la disait cruciale.

Conférence de presse tenue par Nicolas Maduro, au palais présidentiel Miraflores à Caracas, sous le triple portrait de Simón José Antonio de la Santísima Trinidad Bolívar y Palacios (1783 - 1830)
Conférence de presse tenue par Nicolas Maduro, au palais présidentiel Miraflores à Caracas, sous le triple portrait de Simón José Antonio de la Santísima Trinidad Bolívar y Palacios (1783 - 1830) Crédits : FEDERICO PARRA - AFP

L’enjeu financier est monumental : 2 milliards de dollars à rembourser avant la  fin de l’année, 10 milliards d'ici fin 2018, pour une dette extérieure de plus de 150 milliards : le risque est un défaut de  paiement et l’isolement sur les marchés internationaux.  

Mais, selon certains analystes, ne pas payer dégagerait aussi une marge de manœuvre sociale : jusqu’ici le Venezuela a payé ses échéances, au détriment des importations et au prix d’une grave crise humanitaire.  Pour autant, cela serait-il suffisant pour faire retomber la pression économique et les tensions politiques ?

Quelle que soit la situation financière du pays, le retour de la confiance internationale dépend de la gestion politique à venir, alors que le PSUV est en phase de rebond après la victoire aux régionales, et une coalition d’opposition (MUD) relativement neutralisée. La réintégration crédible de cette opposition en est une des conditions. Ce deuxième calendrier politique parallèle aux échéances financières est déterminant pour l’avenir du pays : en vue, les municipales de décembre 2017 et la présidentielle fin 2018. 

Dans ce contexte, la dette – qui a été un des premiers – est aussi un des derniers leviers d'action du chavisme : à utiliser cette fois avec précaution.

Vous pouvez retrouver la thèse de notre invité : _Les transformations de l'Etat au Venezuela et en Bolivie en perspective comparée : compétences légitimes, carrières-type et pratiques économiques des élites économique_s

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

.

La chaîne France24 organisait un débat autour de la question du Chavisme, version XXIè siècle du Bolivarisme et de ses chances de survivre à l’hostilité du Capitalisme :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La rédaction de la chaîne RT relaye les propos de Nicolas Madruro adressés à Donald Trump et les résume ici en langue française :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans la veine habituelle de la chaîne Vice News, une plongée dans la violence permanente qui règne sur le vie des vénézuéliens : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Retour sur info : comment se portait le Venezuela deux ans après la mort d'Hugo Chavez ? La très intéressante synthèse du Dessous des Cartes est diffusée sur la chaîne arte :

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......