LE DIRECT
Un magasin alimentaire à Harare, capitale du Zimbabwe

11ème sommet de l’OMC à Buenos Aires : une régulation agricole mondiale est-elle possible ?

11 min
À retrouver dans l'émission

A l'avant-veille de l'ouverture de la onzième conférence de l'OMC à Buenos Aires, la question des subventions agricoles revient à l'ordre du jour. Avec toujours 164 pays membre l’enjeux pour l’OMC est double... :

Un magasin alimentaire à Harare, capitale du Zimbabwe
Un magasin alimentaire à Harare, capitale du Zimbabwe Crédits : Philimon Bulawayo - Reuters

Retrouver une crédibilité de plus en plus menacée par la multiplication des accords commerciaux régionaux ou  bilatéraux ; et parvenir à un consensus sur les questions agricoles, un des principaux facteurs de blocage depuis les deux derniers cycles de négociations. Le but de l’OMC reste la suppression de droits de douanes et obstacles à des prix de marché, la question des stocks et subventions reste conflictuelle.

Or, sur le plan alimentaire, la situation est pressante : la volatilité des prix n’a pas cessé depuis les crises alimentaires de 2008 et l'engagement international pris il y a plus de 20 ans au premier sommet mondial de l'alimentation a échoué: le nombre de personnes souffrant de la faim augmente de nouveau depuis 2015, plus de 800 millions de personnes en souffrent désormais.

L'équation est compliquée : du point de vue de l'OMC et d'une agriculture développée, c'est l'équité commerciale abstraite entre tous les pays qui compte, du point de vue national, pour certains pays en développement comme l'Inde la sécurité alimentaire est un question stratégique et de souveraineté. Du côté de la FAO, le problème est appréhendé comme un déséquilibre historique Nord-Sud que les investissements privés et l’agro-industrialisation pourrait résoudre.

Depuis au moins deux cycles de négociation soit 6 ans ces questions reviennent à l'ordre du jour. L’OMC énonce la suppression des subventions à l’exportation, une meilleure gestion des crises ; mais une régulation agricole mondiale est-elle encore possible ?

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

Exemple des enjeux de l'agriculture mondiale dans la géopolitique, la dépendance alimentaire de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient risque de s'accroître d'ici à 2050 si les tendances de production et de consommation actuelles persistent. Avec le changement climatique comme facteur aggravant.  La dépendance alimentaire de ces pays n'a cessé de croître, passant de 10% en 1961 à 40% aujourd'hui.  La demande en produits alimentaires a été multipliée par 6 durant cette période, surtout pour les produits les plus basiques : céréales, huile et sucre. La flambée des prix du blé, et donc du pain, il y a dix ans, a été l'un des éléments déclencheurs des "printemps arabes" comme le souligne Chantal Le Mouel sur la chaîne France24

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Retour sur info : au siècle dernier déjà, l'ensemble du système de subvention aux produits agricoles était l'objet d'une guerre commerciale à l'échelle planétaire, comme tentait de le résumer, à la petite échelle française, ce reportage de la chaîne France2

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Vision nord-américaine libérale de notre sujet : Jean-Philippe Gervais, économiste agricole principal à FAC (Financement agricole Canada), examine le mode de fonctionnement de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et son impact sur l'agriculture canadienne :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Captation en vidéo de la conférence organisée par les Amis du Monde Diplomatique de l'Hérault au sujet des accords de partenariat économique entre Union européenne et l'Afrique sub saharienne (APE) et sur les accords de libre-échange commerciaux entre l'Europe et l'Amérique du Nord  (TAFTA, CETA). Cette séance était animée par notre invité Jacques Berthelot et par Christian Fauliau :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • économiste, professeur émérite de l’Université de Toulouse, expert à Buenos Aires pour les ONG « Pain pour le Monde » (Brot für die Welt) et « Our world is not for sale »
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......