LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les forces spéciales nigérianes en action lors d'un exercice militaire conjoint entre le le Nigeria et la France (Grand African NEMO 2019) pour lutter contre la piraterie, à l'automne 2019 dans le golfe de Guinée.

Les Etats du Golfe de Guinée peuvent-ils lutter seuls contre la piraterie ?

11 min
À retrouver dans l'émission

Point de rencontre entre l'Afrique et l'Amérique du Sud, le Golfe de Guinée suscite les convoitises de pirates de plus en plus nombreux. Les Etats africains s'organisent pour garder la main sur la sécurisation de la région. Entretien avec le chercheur Guy Mvelle, depuis Yaoundé.

Les forces spéciales nigérianes en action lors d'un exercice militaire conjoint entre le le Nigeria et la France (Grand African NEMO 2019) pour lutter contre la piraterie, à l'automne 2019 dans le golfe de Guinée.
Les forces spéciales nigérianes en action lors d'un exercice militaire conjoint entre le le Nigeria et la France (Grand African NEMO 2019) pour lutter contre la piraterie, à l'automne 2019 dans le golfe de Guinée. Crédits : PIUS UTOMI EKPEI - AFP

C’était cet été encore, une journée presque ordinaire dans le Golfe de Guinée, racontée par le journal La Croix: un pétrolier grec à la dérive pendant trois jours au large du Bénin... A son bord, seulement six membres de l’équipage sur 19… les 13 autres, des marins russes et ukrainiens, ont été enlevés sans doute par des groupes armés originaires du Nigeria voisin.

Comme à chaque fois dans ce genre de récit, on n’a pas les dernières nouvelles des otages mais en général, ils sont ramenés sur la côte et leur libération est négociée contre rançon.

Cela fait maintenant une dizaine d’années que le Bureau maritime de la cour pénale internationale recense davantage d’actes de piraterie dans le golfe de Guinée, à l’ouest de l’Afrique, côté Atlantique (bordant le Togo, le Bénin, le Nigeria, le Cameroun...) que dans celui d’Aden.

Comment ces Etats s’organisent pour sécuriser la zone ? C’est notre partenariat trimestriel avec la revue RIS de l’Iris.

Ces pirates ne sont pas de simples petits voleurs à la tire. Ils font un examen assez minutieux des dimensions du navire, de la nature de la cargaison... Certains savent même si ces navires font l'objet de mesures de sécurité. Globalement, ils attaquent en pleine nuit, parfois par petits groupes, et lancent des attaques décisives quand ils ont testé la vulnérabilité de l'équipage. On peut très vite faire un lien entre ces pirates et les groupes armés qui ont souvent des revendications liées à la redistribution des revenus du pétrole exploité dans les localités. C'est le cas particulièrement du Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger, qui pense que le gouvernement fédéral ne repartit pas de façon équitable la manne pétrolière.       Guy Mvélé

Intervenants
  • Maître de conférences en relations internationales à l'Université du Cameroun
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......