LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Liban

7 min

par Thierry Garcin

Les conséquences de la démission collective des ministres chiites sur la vie politique

La question libanaise, par-delà la quinzaine d’années de guerre civile (1975-1989) et les soubresauts cycliques et souvent meurtriers, est intimement liée à la question israélo-palestinienne.

On peut même dire que le Liban, dans sa spécificité et ses contradictions, en est l’otage. Otage qui paie d’ailleurs très cher ses alliances successives avec Israël et la Syrie.

La semaine dernière, les ministres chiites ou affiliés ont démissionné collectivement, protestant contre le cours pris par l’enquête du Tribunal spécial Liban chargé de juger les responsables de l’assassinat en 2005 de Rafik Hariri, le père de l’actuel Premier ministre, Saad Hariri.

Or, le gouvernement tombe si plus d’un tiers des ministres sont manquant. Toutefois, les ministres chiites ont dit ne pas vouloir favoriser l’instabilité.

Quel nouveau contexte ? Quel jeu des acteurs régionaux ?

Josehp Bahout est chercheur associé à Sciences-Po Paris

Liban - relief
Liban - relief
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......