LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Libye. Les logiques à l’œuvre

7 min
À retrouver dans l'émission

Quatre ans et demi de guerre civile, une partition politique de fait, deux gouvernements et deux parlements, de nombreuses médiations inefficaces. Dès lors, les espoirs sont-ils tous infondés ou absurdes ? Les tentatives ONU d’organiser sinon des négociations entre les diverses parties, en tout cas un dialogue, ont été infructueuses, malgré le dynamisme des représentants du secrétaire général.

Comment caractériser les forces en présence, leur logique et leurs moyens ? Pourquoi les milices islamistes de Tripoli (Aube de la Libye) refusent-elles de dialoguer et sont-elles opposées à tout projet de gouvernement d’union nationale ou « de compromis » ? Quel rôle joue le mouvement islamiste radical installé à Syrte, qui se réclame de l’État islamique ? L’ONU a-t-elle le pouvoir d’imposer un nouveau cours des choses, dans un pays fragmenté et éventré ? Bref, comment sortir du chaos ?

Th. G.

 Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Mahmoud Jibril, Bernard-Henri Levy et David Cameron, célébrant la victoire à Tripoli en 2011
Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Mahmoud Jibril, Bernard-Henri Levy et David Cameron, célébrant la victoire à Tripoli en 2011 Crédits : Reuters

Aux Etats-Unis , on observe aujourd'hui le double jeu des Emirats arabes unis : côté pile, ils soutiennent la médiation de l’ONU entre factions libyennes rivales et côté face, ils favorisent l’un des deux camps en lui fournissant des armes et cherchent à débaucher le médiateur onusien en lui proposant un poste grassement rémunéré.

Ensuite, l’Egypte et les Emirats Arabes Unis soutiendraient ensemble le gouvernement issu des législatives de juin 2014 et installé à Tobrouk, à l’est du pays, face aux groupes islamistes, liés, de leur côté, au gouvernement de Tripoli et soutenus par la Turquie et le Qatar.,,

En Libye même, ce double jeu sournois vient de surgir brutallement au grand jour à l'occasion de l'arrestation à Tripoli d'un ressortissant émirati, soupçonné d'espionnage par les autorités qui contrôlent la capitale. Il fait partie de "la police de Dubaï et c'est sa troisième visite en Libye depuis 2012, Il prétend être un homme d'affaires et ne plus avoir de liens avec la police de Dubaï mais les agents des renseignements ont trouvé dans son portable des photos d'endroits sensibles à Tripoli, dont une vidéo de l'ambassade turque", selon le bureau du procureur général de Tripoli,

Dans tout le Sahel , on craint la contagion de l’extrémisme religieux via la Libye. Le chaos libyen et les routes qu’il a ouvert à tous les trafics (drogue, arme, êtres humains, etc…) sont la préoccupation numéro un des Etats voisins du Sud. Avec une crainte sourde, une descente de djihadistes de Daech, installés près de Syrte sur la côte libyenne vers le Sahel et une possible jonction avec les mouvements de Boko Haram du Nord Nigéria qui utilisent de plus en plus les pays du bassin du lac Tchad comme base de repli.

En France , c'est l'afflux de migrants qui traversent chaque jour la mer en direction de l'Italie qui préoccupe. Au moins 5 000 migrants africains sont actuellement éparpillés dans les centres de rétention de Tripoli et des alentours, dans des conditions humanitaires désastreuses.

Intervenants
  • producteur des "Enjeux internationaux" sur France Culture
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......