LE DIRECT

Libye. Quelle transition ?

12 min
À retrouver dans l'émission

Vie et mort d'un dictateur
Vie et mort d'un dictateur

La Libye est désormais et durablement incluse dans une géopolitique régionale turbulente. Conséquence directe de l’intervention de l’OTAN en 2011, avec l’accord de l’ONU au titre de la « responsabilité de protéger », au profit de rebelles aussitôt parés de tous les mérites.

L’« éventrement » de la Libye par son sud n’avait, semble-t-il, même pas été pensé. Et l’on connaît les affres que connaît depuis mars dernier l’Etat malien.

De plus, l’unité nationale libyenne est remise en cause, au point qu’on constate des poussées séparatistes, le pouvoir central refusant tout fédéralisme.

Sur le plan intérieur, un Congrès général national (CGN) de 200 membres, se substituant au Conseil national de transition (CNT) a été élu le 7 juillet, selon un mode de scrutin complexe et en présence d’une centaine de listes.

La Tripolitaine hérite de 100 sièges, la Cyrénaïque de 60, le Fezzan de 40.

Une commission de 60 membres élus est prévue pour rédiger la nouvelle constitution et devrait former un nouveau gouvernement.

Bruno Callies de Salies est professeur à l’Ecole militaire de spécialisation de l’outre-mer et de l’étranger (ENSOME)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......