LE DIRECT
Femmes participant au 15e congrès du Front Polisario, dont le but est d'adopter une voix qui oblige les Nations unions à réaliser un référendum sur la question du Sahara Occidental. A Tifariti le 19 décembre 2019

L'ONU "préoccupée par les tensions" au Sahara occidental

11 min
À retrouver dans l'émission

Le Maroc, qui refuse d'accorder à ce vaste territoire désertique davantage qu'une "autonomie sous contrôle", semble réaffirmer sa souveraineté par de nouvelles lois sur les eaux territoriales… et un tournoi de sport. Entretien avec la chercheuse Khadija Mohsen-Finan.

Femmes participant au 15e congrès du Front Polisario, dont le but est d'adopter une voix qui oblige les Nations unions à réaliser un référendum sur la question du Sahara Occidental. A Tifariti le 19 décembre 2019
Femmes participant au 15e congrès du Front Polisario, dont le but est d'adopter une voix qui oblige les Nations unions à réaliser un référendum sur la question du Sahara Occidental. A Tifariti le 19 décembre 2019 Crédits : Javier Martín/EFE/Newscom - Maxppp

En écho à l’émission d’hier sur le foot africain, se tient cette semaine à Laayoune la Coupe d’Afrique des nations… de futsal. Laayoune est l’une des deux principales villes du Sahara occidental, et c’est le Maroc qui a décidé d’y tenir le tournoi… comme s’il était souverain sur ce territoire, ce qu’il revendique depuis le départ des Espagnols en 1975.

Le Sahara occidental, territoire désertique de plus de 250 000 km2, est toujours au cœur d’un conflit entre les autorités marocaines d’une part, et les indépendantistes du Front Polisario d’autre part, toujours soutenus par l’Algérie.

Les Nations unies, en charge du règlement du conflit, se disent « préoccupées » par une résurgence des troubles… provoquée notamment par deux récentes lois marocaines qui définissent les limites des eaux territoriales du Royaume.

En outre, des sources diplomatiques israéliennes et américaines indiquent que des discussions sont en cours entre Mohammed VI, Donald Trump et Benjamin Netanyahou: le Maroc serait prêt à soutenir le "plan de paix" de Trump pour Israël et les territoires palestiniens, en échange de la reconnaissance par les Etats-unis, de sa souveraineté sur le Sahara occidental...

Intervenants
  • Enseignante à Paris I (Master Relations Internationales), spécialiste du Maghreb et des questions méditerranéennes
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......