LE DIRECT
Le premier ministre chinois Li Keqiang et son collègue canadien Justin Trudeau, lors de leur précécente rencontre, il y a tout juste deux mois, à Ottawa

Canada - Chine. Vers un autre traité transpacifique ? (Visite officielle de Justin Trudeau à Xi Jinping)

11 min
À retrouver dans l'émission

Justin Trudeau est cette semaine en Chine pour une visite officielle de cinq jours. Après déjà deux rencontres sur le même thème ces deux dernières années, l'enjeu principal de cette visite est la conclusion d’accords commerciaux bilatéraux « gagnants-gagnants ».

Le premier ministre chinois Li Keqiang et son collègue canadien Justin Trudeau, lors de leur précécente rencontre, il y a tout juste deux mois, à Ottawa
Le premier ministre chinois Li Keqiang et son collègue canadien Justin Trudeau, lors de leur précécente rencontre, il y a tout juste deux mois, à Ottawa Crédits : HUANG JINGWEN / XINHUA - AFP

En 2016 les échanges commerciaux entre les deux pays atteignaient 85 milliards de  dollars. Le Canada déficitaire espère rééquilibrer sa relation avec son deuxième marché d’exportation.

Le  sujet crucial pour un grand pays exportateur qui essaie de se replacer dans la « chaîne de valeur » mondiale (presque ½ du PIB canadien vient  des échanges internationaux), on note d'ailleurs une certaine pression économique interne.  Extérieurement, l’affaiblissement des traités ALENA et TPP à cause du retrait américain offre des opportunités ; et contrairement aux  Etats-Unis, le Canada n'entre pas en rivalité géostratégique  avec la Chine.

Dans le contexte de tensions en Asie et d’intérêt nouveau pour l’océan Arctique, ce  rapprochement - pour l'instant - commercial pourrait-il devenir plus stratégique ? 

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

Alexandre Trudeau, fils du premier ministre canadien raconte sur Tv5 Monde à quel point sa famille est, depuis toujours, fascinée par la Chine. Il y est retourné à de nombreuses reprises avec en tête cette phrase entendue de Justin Trudeau : “n’oublie pas que les Chinois nous ont longtemps considérés comme des barbares”...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une Chine dirigée par la Parti Communiste Chinois, avocat du libre-échange commercial, est-elle prête à guider l’ordre mondial en 2020 ? L’Empire du milieu de Xi Jinping rêve de supplanter le géant américain de Trump sur le plan économique, mais aussi politique. Cette position affichée par le président chinois rompt avec des décennies de protectionnisme. Désormais, la Chine se voit au centre du monde, jusque dans ses cartes de géographie. La chaîne Géopolitis nous aide à mieux comprendre : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour beaucoup d'occidentaux, les Chinois vivent sous la dictature d'un régime autoritaire dirigé par le PCC. Sur la chaîne CGTN, un député de l'Assemblée Populaire Nationale nous explique qu'il existe un double système consultatif démocratique appelé l'APN, Assemblée Populaire Nationale et la CCPPC, Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois :  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......