LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Maroc

8 min

par Thierry Garcin

Semaine spéciale : les instabilités à venir au Grand Maghreb

D’un côté, les oppositions ont été directement aux affaires (gouvernements de coalition, d’alternance…) la vie partisane existe le roi Mohamed VI a pratiqué une certaine ouverture la liberté d’expression n’est pas réduite à néant, comme elle l’était dans la Tunisie du président Ben Ali des quotas de sièges au parlement sont réservés aux femmes ; etc.

De l’autre, les islamistes ont exprimé leurs revendications radicales, jusqu’à répandre la terreur (attentats en 2003, par exemple), même si le souverain est commandeur des croyants l’armée a montré à plusieurs reprises qu’elle pouvait être séditieuse.

Surtout, les maux sont sociaux et économiques : analphabétisme (environ 45 %), inégalités régionales corruption dans les cercles du pouvoir, argent de la drogue sont des facteurs connus. Et des secteurs entiers devraient subir de profondes réformes : santé, éducation, justice, etc.

Ignace Dalle est ancien journaliste de l’AFP

Ignace Dalle
Ignace Dalle
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......