LE DIRECT
Lundi dernier à Tanger, le roi Mohamed VI recevait une délégation chinoise venue lui présenter au palais royal un ambitieux plan d'investissements

Maroc. Comment sortir de l’impasse politique ?

9 min
À retrouver dans l'émission

En 2011, peu après les premiers soulèvements dans le monde arabe, une nouvelle constitution fut promulguée, les islamistes arrivant au pouvoir (Parti de la justice et du développement), Abdelilah Benkirane conduisant les affaires du pays durant cinq ans.

Lundi dernier à Tanger, le roi Mohamed VI recevait une délégation chinoise venue lui présenter au palais royal un ambitieux plan d'investissements
Lundi dernier à Tanger, le roi Mohamed VI recevait une délégation chinoise venue lui présenter au palais royal un ambitieux plan d'investissements Crédits : FADEL SENNA - AFP

À nouveau, en octobre 2016, le PJD remporta les élections (125 sièges sur 395), mais sans pouvoir former de coalition : cette situation de blocage a duré cinq mois, après quoi le roi demanda au n° 2 du PJD, Saad-Eddine Al Othmani, de constituer un gouvernement dans un délai de 15 jours. M. Al Othmani avait dirigé le parti entre 2004 et 2008, avant d’être ministre des affaires étrangères de 2012 à 2013.

Quel est aujourd’hui le paysage partisan au Maroc ? Pourquoi ce blocage ? M. Al Othmani a-t-il plus de chances de constituer un gouvernement de coalition, la majorité dans la chambre s’élevant à 198 sièges ? À quelles conditions et avec quel programme ? (Th. G.)

Sur la chaîne privée France 24, retour sur le paysage politique marocain tel qu'il se dessine depuis les dernières élections législatives d'octobre 2016 :

La chaîne privée d'information continue Africa24 s'intéresse à la récente offensive du Maroc dans les investissement en Afrique subsaharienne initiée par le roi. A titre d'exemple, pour l'année 2015 le pays a investit beaucoup plus (22%) en Côte d'Ivoire que ne l'a fait la France (16%) :

Mettant en avant des raisons sécuritaires, les autorités marocaines ont pris la décision d'interdire dans les 48 heures l'importation, la fabrication et la vente de la burqa, ce voile intégral musulman à l'afghane qui n'est que très rarement porté par des femmes au Maroc. Ce reportage de la chaîne publique TV5 Monde nous détaille le contexte de ce décret :

Une union économique du Maghreb a pour vocation de rassembler les 5 pays de la zone (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie) dans un espace économique où les échanges, la coopération et le développement seraient facilités. Est-ce possible dans le contexte actuel ? Camille Sari, docteur en sciences économiques et président de l'Institut euro-maghrébin d'études et de prospectives nous répond sur la chaîne publique TV5 Monde :

La Banque Africaine de Développement a réalisé un reportage institutionnel de promotion qui explique la mission la Caisse Centrale de Garantie, créée en 1949 et dont le siège est à Rabat :

L'état marocain souhaite adhérer à la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CÉDÉAO). Le roi a déjà effectué 23 visites auprès des pays membres, afin de les convaincre du bien fondé de cette demande. La rédaction de la chaîne privée Medi 1 TV reçoit à ce sujet le Directeur du Centre de Recherche Afrique & Moyen-Orient :

Intervenants
  • politologue, écrivain, directeur de l'Ecole de gouvernance et d'économie de Rabat
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......