LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Monde arabe - ingérence humanitaire

8 min
À retrouver dans l'émission

par Thierry Garcin

Ingérence politico-humanitaire en Libye et conséquences humanitaires

Depuis la fin de l’Union soviétique, le développement des guerres de coalitions est frappant. Quatre au total, pour simplifier : guerre dite du Golfe sous mandat ONU (1991), guerre dite du Kosovo (en fait, contre la Serbie) sans mandat ONU et sous commandement de l’Alliance atlantique (1999), guerre d’Afghanistan après les attentats du 11 septembre sous mandat ONU (2001), guerre d’Irak (2003) sans mandat ONU.

Les ingérences --humanitaires pour l’affichage mais politiques dans leur finalité--, avaient été perpétrées au début des années 90 : Irak (1991), Somalie (1992), Rwanda (1994), Haïti (1994).

Le cas libyen renouvelle la problématique, seize ans après l’instrumentalisation de l’ONU par les puissances du moment. Il s’agit d’une intervention, obtenue à l’arraché par la France, pour un but humanitaire (« protection des populations »), mais avec une visée officiellement politique (Obama : abattre le régime de Kadhafi), sans réelle organisation militaire, malgré la réquisition improvisée et imposée de l’Alliance atlantique (dont on se demande ce qu’elle fait là).

Sur le plan humanitaire, quel est l’état des lieux, quels sont les dossiers clés et les échéances ?

Philippe Ryfman est professeur et chercheur associé à la Sorbonne

droit d'ingérence
droit d'ingérence
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......