LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Norvège

7 min
À retrouver dans l'émission

par Thierry Garcin

Pourquoi Oslo quitte-t-il militairement la coalition contre la Libye ?

Reconduite jusqu’à la fin septembre, l’opération militaire contre la Libye, engagée au titre de la résolution de l’ONU 1973 (« Responsabilité de protéger »), illustre les divergences grandissantes au sein de l’OTAN. Robert Gates, secrétaire américain à la défense jusqu’à la semaine dernière, avait le 10 juin constaté les conséquences « douloureuses » pour l’Alliance de l’attaque contre la Libye. L’enlisement est réel.

Allemagne et Pologne s’abstiennent, la moitié des membres seulement y participent, huit pays pour les attaques aériennes dont la Norvège. Les États-Unis se sont en grande partie désengagés et le président Obama vient d’affronter une bonne partie de son congrès. L’Italie n’exclut pas un retrait, « l’OTAN mettant en péril sa crédibilité », le ministre des Affaires étrangères ayant même prôné un temps une « suspension » des hostilités. Des amiraux français (Paris constitue un gros quart des forces de la coalition) puis britanniques ont précisé que leurs marines étaient en limite de capacité.

La Norvège avait annoncé en mai la réduction de sa contribution (8 avions de chasse F-16), puis a programmé en juin son retrait pour le 1er août, l’armée de l’air ayant des moyens limités. Quelle analyse globale de la situation à Oslo ?

Tarald Brautaset est ambassadeur de Norvège en France

statoil
statoil
Le Roi Harald V et la Reine de Norvège
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......