LE DIRECT

OMC. Quelles priorités pour le nouveau directeur général ?

13 min
À retrouver dans l'émission

Première du genre, l’Organisation mondiale du commerce (159 membres) a succédé en 1995 aux fameux cycles de négociations du GATT (tarifs douaniers et commerce). Elle aura donc bientôt vingt ans. Grande nouveauté, à l’époque : les États-Unis, qui avaient toujours été hostiles à ce type d’organisation, y ont adhéré dès l’origine.

Ce qui fait que l’Organisme de règlement des différends peut leur donner tort ou raison et que Washington se plie à cette « juridiction » mondiale.

Inauguré en 2001, le « cycle de Doha », fer de lance de l’OMC, n’a pas abouti, s’est même comme interrompu.

Faut-il le relancer et de quelle manière, dans quel but ? Pourquoi le nouveau directeur général, brésilien, a-t-il été choisi, en application du principe de l’unanimité (sans vote formel) ? Pourquoi les huit autres concurrents provenaient-ils de petits pays ou de pays à économie émergente ? Quelles seront ses priorités ?

Fereydoun Khavand est économiste (Paris-Descartes)

Admissions to the WTO, 1995-2012
Admissions to the WTO, 1995-2012
Intervenants
  • Spécialiste des relations économiques internationales et de l'Iran, ancien maître de conférences à l'Université de Paris-V
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......