LE DIRECT
Des Syriens célèbrent la victoire de  Bachar el-Assad, au lendemain d'un simulacre d'élection présidentielle, le 27 mai 2021.

Présidentielle de façade en Syrie : et après ?

11 min
À retrouver dans l'émission

La présidentielle du 26 mai a vu sans surprise la réélection du président syrien. Si les pays occidentaux condamnent unanimement cette élection, tel n'est pas le cas des alliés traditionnels de Damas et de certains pays arabes. La Syrie peut-elle pour autant rompre son isolement diplomatique ?

Des Syriens célèbrent la victoire de  Bachar el-Assad, au lendemain d'un simulacre d'élection présidentielle, le 27 mai 2021.
Des Syriens célèbrent la victoire de Bachar el-Assad, au lendemain d'un simulacre d'élection présidentielle, le 27 mai 2021. Crédits : LOUAI BESHARA - AFP

Les résultats ont été annoncés le jeudi 27 mai au lendemain de l'élection présidentielle syrienne, et ils sont sans surprise : 95,1 % des suffrages pour Bachar Al-Assad qui est donc réélu pour un quatrième mandat à la tête d’un pays en ruines après dix ans de guerre. 

Sans plus de surprise les pays occidentaux avaient dénoncé un scrutin joué d’avance avant même le jour du vote, soulignant l’absence d’une opposition crédible. 

Et sans beaucoup plus de surprise les alliés traditionnels de Damas (Moscou, Téhéran, entre autres) se sont empressés de féliciter Bachar Al-Assad pour sa victoire. 

Ces quelques soutiens, certes attendus, disent peut-être beaucoup sur le statut actuel de la Syrie : un acteur très affaibli et forcément dépendant de ses alliés mais encore tout de même un acteur régional. Et qui entend réaffirmer sa place parmi ses voisins à l’occasion de la reconstruction annoncée du pays… 

A lire :

En Syrie, le théâtre d’une élection présidentielle jouée d’avance, article publié dans Le Monde 

Syrie, retour feutré dans la « famille arabe », article publié (en juin 2020) dans Le Monde Diplomatique

Syrie. De l’utilité d’un Parlement en dictature, article publié par le site Orient XXI

Intervenants
  • professeure et chercheuse à l’Institut européen de Florence, directrice du programme Wartime and Post-Conflict in Syria (WPCS) de Middle East directions
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......