LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Prix Nobel de la Paix 2013 à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. Quel sens accorder à cette distinction ?

12 min
À retrouver dans l'émission

Le traité sur l’interdiction des armes chimiques, ouvert à la signature en 1993 et entré en vigueur en 1997, interdit de mettre au point, de fabriquer, d’acquérir, de stocker, de conserver, de transférer et d’employer des armes chimiques. D’une durée illimitée, il peut être dénoncé.

Les États peuvent conserver de petites quantités d’armes, à des fins de recherche et pour développer des mesures de protection contre ces mêmes armes. Un régime de vérification est mis en œuvre par l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

Pourquoi ce prix Nobel, qui entre en résonance avec le dossier syrien. Quelle portée lui accorder ?

En quoi veut-il éviter d’autres emplois d’armes chimiques ? Quel message veut-il adresser aux États ?

Sa valeur est-elle plus symbolique que dissuasive ?

Jean-Sylvestre Mongrenier est historien, chercheur associé à l'Institut Thomas More et spécialiste des questions géopolitiques

Alfred Nobel
Alfred Nobel Crédits : Radio France
Intervenants
  • docteur en géopolitique, professeur agrégé d'Histoire-Géographie, et chercheur à l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis).
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......