LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

RDC. Un dialogue est-il possible entre Kinshasa et les rebelles occupants du M-23 ?

11 min
À retrouver dans l'émission

Entouré de neuf pays, peuplé de quelque 70 millions d’habitants (indice synthétique de fécondité de 6,1 enfants, 2011), cœur de l’Afrique centrale sans en être le pôle structurant, le Congo-Kinshasa a souvent été promis à la balkanisation, et cela dès le début de la guerre civile (1960-1963).

Aujourd’hui, et depuis longtemps, le Kivu du Nord, à l’est du pays, est occupé par notamment une guérilla, le M-23, soutenue par son voisin rwandais. Dans ce contexte, c’est le Rwanda, dont le régime est fréquemment paré de toutes les vertus depuis le génocide de 1994, qui entretient en toute illégalité l’instabilité régionale.

Les différends niveaux de violence (atrocités, viols, pillages…), la multiplicité des acteurs, la faiblesse des forces armées, l’impéritie des forces de maintien de la paix (MINURSO), récemment complétées par une brigade d’intervention rapide, l’appétit des compagnies minières (le sous-sol est très riche), font de cette sous-région une zone durablement névralgique.

Quelles médiations, quels résultats ? Quelles chances de pourparlers ou de négociations ?

Quel rôle de l’Union africaine ? Quels intérêts des grandes puissances ?

Cyril Musila est chercheur associé à l’IFRI et enseignant dans des universités congolaises

République démocratiq République démocratique du Congo été 2013
République démocratiq République démocratique du Congo été 2013
Intervenants
  • professeur à l'Université pédagogique nationale de Kinshasa , chercheur associé à l’IFRI
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......