LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A Butembo, au Nord Kivu, ces soldats arrêtent un manifestant qui réclame l'arrêt des tensions inter-ethniques dans plusieurs provinces de la RDC

République démocratique du Congo. Violence pré-électorale : quel dialogue possible?

9 min
À retrouver dans l'émission

Depuis le mois de septembre, la situation politique et sécuritaire s'est rapidement dégradée en République Démocratique du Congo.

A Butembo, au Nord Kivu, ces soldats arrêtent un manifestant qui réclame l'arrêt des tensions inter-ethniques dans plusieurs provinces de la RDC
A Butembo, au Nord Kivu, ces soldats arrêtent un manifestant qui réclame l'arrêt des tensions inter-ethniques dans plusieurs provinces de la RDC Crédits : Kenny Katombe - Reuters

Le 19 et le 20 septembre, une manifestation de l'opposition dans la capitale Kinshasa a conduit à la mort de dizaines de personnes : 32 personnes selon les autorités (dont quatre policiers), au moins cinquante selon le HCR, 57 pour l'Eglise catholique, au moins cent d'après l'opposition.... Les événements ont été chaotiques et restent troubles : les sièges du parti au pouvoir a été incendié, celui du principal parti d'opposition quelques dizaines de minute après.

Cette opposition hétéroclite reproche au Président Joseph Kabila de vouloir poursuivre son mandat au-delà de la date légale. La troisième élection présidentielle démocratique du pays doit légalement avoir lieu avant le 19 décembre : mais du côté des autorités congolaises, rien n'indique son organisation, aucune date n'a été fixée.

Si la date du 19 décembre passait sans élection, Joseph Kabila entamerait de facto un troisième mandat, interdit par la constitution. Il serait toujours et sans date butoir l'unique président du régime congolais démocratique depuis son institution. L'histoire de la République Démocratique du Congo serait celle de la présidence de Joseph Kabila.

Ces manifestations et la répression consécutive ne sont pas les premières depuis deux ans en République Démocratique du Congo, mais l'approche de la date butoir accroît la tension. L'opposition a refusé de participer au « Dialogue National » qui s'est engagé le 1er septembre.

Si le conflit politique couvait (comme l'annonce le Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (UNHCR) ….), il risque désormais d'être ouvert.

La stratégie du pouvoir congolais est-elle tenable ? Quelle est celle de l'opposition ? Peut-on évaluer la gravité de la crise aujourd'hui et ce qui pourrait se passer vers le 19 décembre ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • politologue congolais et chercheur au Musée royal de l'Afrique centrale (Mrac) de Bruxelles
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......