LE DIRECT
Boris Johnson, lors d'un discours donné dans une conférence du très sérieux "Royal Institute of International Affairs", à Londres le 23 octobre

Royaume-Uni : l’écheveau de la diplomatie britannique

11 min
À retrouver dans l'émission

Les négociations sur le Brexit ont repris hier à Bruxelles et pour la première fois il a été question de la phase II des négociations : celle des relations avec un Royaume-Uni hors de l’UE. C’est une première ouverture, reste qu’elle est timide, conditionnelle, et que les négociations traînent.

Boris Johnson, lors d'un discours donné dans une conférence du très sérieux "Royal Institute of International Affairs", à Londres le 23 octobre
Boris Johnson, lors d'un discours donné dans une conférence du très sérieux "Royal Institute of International Affairs", à Londres le 23 octobre Crédits : DANIEL LEAL-OLIVAS - AFP

Priorité de la politique étrangère de Theresa May et de son Ministre David Davies, ces tractations laborieuses sur le Brexit sont aussi un révélateur de l’affaiblissement diplomatique britannique.  

Pendant ce temps, cette situation entrave la marge d’action britannique, qui ne  peut conclure d’autre accord commercial ; et les démarches diplomatiques en 2017 se sont bornées à rassurer les partenaires commerciaux, ou à  des visites d’apparat dans le Commonwealth : 52 pays, reste de l’Empire,  mais peu de poids politique.  

Sur le plan intérieur, les tensions sont vives entre le 10 Downing Street  et le Foreign Office dirigé par Boris Johnson, très peu diplomate et pris dans des scandales à répétition. Ces derniers jours ont aussi  vu la démission de deux ministres de leurs postes diplomatiques, la dernière hier.  

En janvier dernier, Theresa May dessinait l’objectif d’une Global Britain, de nouveau indépendante et influente hors de l’Union Européenne : mais sans régler la question du Brexit, peut-elle  sortir de la paralysie et la désorganisation ?  

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

Un tiers de la population de la planète fait partie du Commonwealth, comme le détaille l'ambassadeur du Royaume-Uni en France, Sir Peter Ricketts, sur la chaîne du Foreign & Commonwealth Office :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et la chaîne éducative Royal Commonwealth Society diffuse ce clip promotionnel, mais instructif, qui promeut leurs valeurs communes, mais pourtant bel et bien issues de la société britannique  :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

De très nombreuses voix s'élèvent, de tous bords, pour imposer à Theresa May le limogeage de son ministre des affaires étrangères Boris Johnson et de sa secrétaire d'état au développement international Priti Patel :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les chaînes RT, TRT et Huffington Post UK proposent chacune un petit montage sarcastique sur la nomination par Theresa May de son opposant interne dans la parti conservateur, Boris Johnson, au poste de ministre du Foreign & Commonwealth Office :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Très loin de certaines perceptions européennes, qui voudraient leur donner une tonalité simpliste et "folklorique", les voyages du Prince de Galles et de la Duchesse de Cornouailles ou de la Duchesse d'York dans les pays anglophones ou du Commonwealth révèlent l'importance des symboles dans la politique diplomatique et commerciale du Royaume-Uni. The Royal Family Channel nous propose quelques instants"volés" :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Professeure de civilisation britannique à l’université Sorbonne Nouvelle
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......