LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Russie. Quel rôle au Moyen-Orient ?

8 min
À retrouver dans l'émission

.

La résolution du conseil de sécurité de l’ONU, n° 2254, sur la Syrie, a marqué une grande avancée vers une solution politique, au moins sur le papier. Ses grandes lignes : - Initiative essentiellement américaine - Résolution votée à l’unanimité des 15 membres du Conseil de sécurité - Texte de compromis - Réunit l’Arabie Séoudite, la Russie, l’Iran - Vers un cessez-le-feu complet; « lien étroit avec le processus politique mené en parallèle » - Respect de l’intégrité territoriale de la Syrie - « C’est au peuple syrien qu’il appartient de décider de l’avenir de la Syrie » - « Négociations officielles » dès début janvier 2016 - Transition politique actée, avec un calendrier précis : « Règlement politique durable »

Mesures de confiance humanitaires

Après six mois, « gouvernance crédible, inclusive et non confessionnelle », « autorité de transition dotée des pleins pouvoirs exécutifs », chargée de rédiger une nouvelle constitution

Élections « libres et justes » dans les 18 mois, sous supervision ONU

Th. G.

Russia's air force has made 5,240 sorties since it started the strikes in Syria on Sept. 30
Russia's air force has made 5,240 sorties since it started the strikes in Syria on Sept. 30 Crédits : Reuters

Les forces aériennes russes ont frappé une grande base de l'Etat Islamique près de la ville de Mheen (située au sud d'Homs) en détruisant un hangar de matériels militaires, ainsi que des dépôts d'armes, de munitions et de biens des terroristes. Les forces aérospatiales russes ont également détruit avec succès six objectifs pétroliers contrôlés par les terroristes de Daech, aussi bien qu'une colonne des camions-citernes se dirigeant vers la frontière turco-syrienne.

Côté américain, on assure cependant que "les frappes aériennes russes en Syrie ont tué des centaines de civils, dont des secouristes, et touché des centres médicaux, des écoles et des marchés". C'est ce qu'a déclaré un porte-parole du département d'Etat américain, Mark Toner, citant des rapports provenant d'"organisations crédibles de défense des droits de l'homme".

En représailles, le chef du Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, a appelé les djihadistes du Caucase à frapper la Russie pour aider leurs alliés syriens. "Si l'armée russe tue notre population, tuez sa population, si elle tue nos soldats, tuez les siens. Oeil pour oeil", a lancé le chef terroriste.

Moscou a tenu à préciser que ses opérations aériennes servent d'appui à l'offensive des troupes syriennes au sol et qu'il n'envisage pas de lancer une opération impliquant des soldats de son armée de terre.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......