LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Soudan du Sud. À la lumière des violences ethniques et politiques, les fragilités internes du pays

11 min
À retrouver dans l'émission

Le Soudan du Sud est devenu un État indépendant par sécession négociée, sous une houlette américaine imposée en 2005. On rappelle que le grand défenseur de l’autonomie de la guérilla, durant des dizaines d’années de guerre civile, John Garang, curieusement disparu dans un accident d’hélicoptère en 2005, n’était pas indépendantiste.

Un peu plus que la superficie de la France, mais près de dix millions d’habitants (indice synthétique de fécondité : 5 enfants par femmes en âge de procréer), des richesses pétrolières significatives (la Chine, qui a défendu bec et ongles Khartoum, n’a cessé de faire des appels d’offre à Juba, nouvelle capitale du Soudan du Sud), des infrastructures de pays arriéré, et un énième conflit inter-ethnique en Afrique noire), toutes ces caractéristiques en font encore un État à naître.

Qui veut quoi, qui fait quoi, quelles forces en présence, quel rôle des voisins, quelle présence de l’ONU (laquelle a autorisé le 24 décembre l’envoi de 6 000 Casques bleus supplémentaires dans le cadre de la MINUSS) ?

Quelle influence des grandes puissances ?

Christian Delmet est chercheur au Centre d’études des mondes africains

sud-soudan-des-cles-pour-comprendre-la-crise
sud-soudan-des-cles-pour-comprendre-la-crise
Intervenants
  • ethnologue, chercheur associé au Centre d'études des mondes africains (CEMAf).
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......