LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Système international. La force des acteurs non-étatiques

13 min
À retrouver dans l'émission

Questions internationales-63
Questions internationales-63

Les acteurs non-étatiques du système international sont de plus en plus nombreux depuis la guerre, a fortiori depuis les années 80. Ils appartiennent aux mondes de la politique (groupes de pression ou d’influence, les fameux lobbies…), de l’économie (firmes multinationales…), du secteur caritatif (les ONG, qu’on appelle d’ailleurs d’une façon négative --ce qui ne vaut pas en grammaire-- et qui, pour être non-gouvernementales, n’en sont pas moins souvent financées par les gouvernements…), etc.

On n’en finirait pas de dresser une liste des acteurs non-étatiques, cette profusion illustrant mécaniquement l’affaiblissement du pouvoir étatique et de son champ d’application. Cela, sous les effets conjugués de la privatisation, de la mondialisation, de la gouvernance et de la « société civile », notions éminemment anglo-saxonnes, sans oublier l’influence des progrès techniques.

Comme elles se posent aisément en experts et en contestataires, elles veulent participer à la prise de décision.

Comment changent-t-elles la donne ?

Guillaume DEVIN est professeur des universités à Sciences-Po Paris

Intervenants
  • professeur des universités en sciences politiques à Sciences Po Paris, chercheur au CERI
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......