LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
 Idriss Deby et Emmanuel Macron

Tchad. Opposition et rébellions au Tchad: après 27 ans, une présidence contestée

10 min
À retrouver dans l'émission

Le 5ème sommet Union Européenne - Union Africaine commence demain à Abidjan sur le thème de la jeunesse. Les autorités tchadiennes sont préoccupées par le retour des anciennes rébellions : les trois régions de la frontière Nord avec la Libye ont été décrétées "zone militaire".

 Idriss Deby et Emmanuel Macron
Idriss Deby et Emmanuel Macron Crédits : LUDOVIC MARIN - AFP

Selon certains Ndjamena s’inquiète d’une possible jonction des rébellions du Nord avec les factions de l’Est venant du Soudan, celles qui avaient marché sur la capitale  en 2008. Aujourd’hui le pouvoir n’hésite pas à en qualifier certaines  de « terroristes ». 

Cette  position est audible de la part d'un pays qui se prévaut de sa position-clef dans le dispositif Barkane, du G5 Sahel et globalement  « verrou » militaire de  la région. Mais cette qualification est-elle tout à fait exacte, cette  position est-elle tenable ? Le Tchad est également le 3ème dans le classement des pays les plus pauvres au monde ; et le pouvoir d’Idriss Déby – président depuis 27 ans – reste fragile politiquement, l’opposition non armée et la société civile restent très actifs cette  année. Une jonction des oppositions est-elle  possible? Quelle est la solidité du verrou régional ?

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

“J’aurais souhaité m’arrêter en 2006 après mon second mandat. J’aurais alors cédé le pouvoir. Mais la guerre a éclaté. Des mercenaires ont attaqué N’Djamena. Et alors que je ne le voulais pas, la France est intervenue pour changer la Constitution. Il y a un constitutionnaliste dont je ne connais même pas le nom qui est venu ici. J’ai dit que je ne voulais pas changer la Constitution mais ils sont passés par leurs arcanes et ont changé la Constitution“  : c'est, entre autres chose, ce qu'a exprimé le président tchadien devant les cameras de la rédaction de Tv5 Monde :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce sont les violences des rebelles tchadiens, classés dans la liste des organisations terroristes, qui ont servi de prétexte à Donald Trump pour refuser d'accorder le visa américain aux citoyens du pays, comme le reporte la chaîne France24 :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Cet extrait video de la table ronde "pour le programme National de devéloppement 2017 - 2021 du Tchad", organisée à Paris sous la présidence d'Idriss Deby Itno est diffusé sur la chaîne  Portail de la Renaissance du Tchad :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • anthropologue, spécialiste du Tchad, du Darfour, du Soudan et du Sud-Soudan pour le Small Arms Survey
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......