LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Terrorisme

8 min
À retrouver dans l'émission

par Thierry Garcin

Annonce de la mort de Ben laden. La portée de l'événement Les attentats du 11 septembre 2001, par leur nature, leur intensité et leur modalité, avaient ouvert une nouvelle page des relations internationales, une douzaine d’années après les bouleversements internationaux (1989-1991). Si la « guerre contre le terrorisme » est un oxymore, il ne faut pas à l’inverse transformer Al Qaïda en pieuvre invincible : on peut gagner des batailles contre le mouvement et ses différents alliés, sans être subjugué par la terreur qu’il inspire à juste titre. On a d’ailleurs beaucoup prêté à Al Qaïda, lorsqu’on ne savait pas attribuer des actes de terrorisme, transformant du coup cette organisation en monstre inattaquable. Reste que la disparition de Ben Laden marque un tournant et est aussi symbolique de l’affaiblissement d’Al Qaïda, même si le terrorisme va perdurer, d’une façon ou d’une autre. Puisqu’il provoque, avec peu de moyens, de grands effets sur les populations, notamment dans les démocraties. Malheureusement, c’est une stratégie indirecte « efficace ».

Terrorisme
Terrorisme
New York Chip East ©Reuters
Oussama
Oussama
©al jazeera
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......