LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le décomptage des voix dans un bureau de vote à Narathiwat, hier

Thaïlande : une dictature vraiment populaire ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Premières élections législatives depuis le coup d’Etat il y a 5 ans. La junte confirme son assise dans la population et le général Prayut se place comme premier ministre probable. Mais la forte poussée de l'opposition pourrait rendre le régime des militaires plus compliqué à gouverner.

Le décomptage des voix dans un bureau de vote à Narathiwat, hier
Le décomptage des voix dans un bureau de vote à Narathiwat, hier Crédits : MADAREE TOHLALA - AFP

La Commission électorale n'a pas proclamé officiellement les résultats, ce qui est assez étonnant dans la mesure où elle aurait pu le faire dès hier soir. Eugénie Mérieau

"Nous ne sommes pas comme d'autres pays, qui forment un gouvernement dès le lendemain. En Thaïlande, on doit d'abord vérifier que le scrutin a été juste". La commission électorale se veut ferme face aux accusations d'achats de vote et de manque de partialité. 8 ans après le dernier scrutin, les Thaïlandais attendaient avec impatience ces nouvelles élections. 

Pourtant, la participation électorale est bien faible par rapport à ce qu'il était prévu :  seulement 66% des électeurs sont allés voter et près de 6% des bulletins sont invalides.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Des élections qui dessinent un clivage générationnel 

Selon les derniers résultats partiels, le Palang Pracharat, le parti de la junte, serait en tête avec plus de 7,6 millions d'électeurs sur un total de plus de 50 millions d'électeurs. Mais le Pheu Thai, principal parti d'opposition, le talonne avec 7,2 millions de voix.

Grâce à la Constitution votée en 2017, à l'issue d'un vote au Parlement réuni en Congrès, le général Prayuth Chan-ocha doit seulement avoir 126 sièges à la Chambre basse pour former son gouvernement. Et les sénateurs sont nommés directement par l'armée, de quoi favoriser l’autoritarisme comme le souligne The Nikkei Asian Review. 

Mais un fait notable bouleverse la sphère politique thaïlandaise : près de 7,34 millions de jeunes ont voté pour la première fois. 

Le clivage traditionnel chemises jaunes-chemises rouges qui a structuré la vie politique thaïlandaise ces 15 dernières années est aujourd'hui dépassée. La jeunesse s'est exprimée fortement en faveur de la démocratie et contre l'armée et la monarchie.  Eugénie Mérieau

Leur enthousiasme et leurs espoirs pour une démocratisation de leur pays se manifestent par leur soutien pour le Pheu Thai, parti populaire de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, et le parti outsider Nouvel Avenir, incarné par le jeune homme d'affaire Thanathorn Juangroongruangkit.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Aujourd'hui, c'est un clivage entre ceux qui sont pour plus de démocratie et ceux qui favorisent encore l'autoritarisme et l'armée. Au niveau de sa répartition, c'est traditionnellement un clivage ville-campagne, aujourd'hui, il s'est déplacé vers un clivage générationnel. Eugénie Mérieau

La Thaïlande a connu 19 coups d'Etat, dont 12 qui ont réussi, depuis l’abolition de la monarchie absolue en 1932. Entre 2006 et 2014, huit premiers ministres se sont succédé, ces deux années butoirs ont été marquées par des putschs renversant respectivement les deux Premiers ministres Thaksin Shinawatra et Yingluck Shinawatra, qui n’est autre que sa sœur. Tous deux sont en exil aujourd'hui.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Actuellement, les 1 % de Thaïlandais les plus riches détiennent 67% de la richesse du pays, contre 5% pour les 70% les plus modestes, ce qui fait de la Thaïlande le pays le plus inégalitaire du monde, selon une étude du Crédit suisse.

Dans le domaine des droits de l’Homme, le bilan est loin d'être positif : environ 90 journalistes et blogueurs ont été accusés de lèse-majesté depuis 2014 et d'après Human Rights Watch, les tribunaux militaires thaïlandais ont poursuivi au moins 1 800 civils.

Candidats aux élections législatives en Thaïlande, dont le vainqueur devrait être désigné Premier ministre par le Parlement, selon la nouvelle constitution
Candidats aux élections législatives en Thaïlande, dont le vainqueur devrait être désigné Premier ministre par le Parlement, selon la nouvelle constitution Crédits : JOHN SAEKI - AFP
.
. Crédits : JOHN SAEKI, GAL ROMA - AFP

A l'heure actuelle, les partis s'abstiennent de crier victoire et attendent la prochaine conférence de presse de la Commission électorale prévue lundi après-midi.

Écouter
1 min
Face au camp pro-démocratie soutenu par la princesse Ubolratana, le roi Maha Vajiralongkorn a voulu renforcer son rôle politique en incitant ses sujets à voter "pour les bonnes personnes", un message peu favorablement accueilli par la population.

Bibliographie

Intervenants
  • chercheuse au Centre d'Etudes du Droit Asiatique à l'Université Nationale de Singapour et enseignante à Sciences-Po.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......