LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Timor-Est

9 min

Par Eric Laurent Comment expliquer la décomposition violente du pouvoir politique à Timor-Est ? Après une indépendance en 2002 au terme de laquelle le Timor-Oriental était devenu le 191e Etat membre de l'ONU, le pays semble avoir implosé. Trois facteurs sont à l'origine de cette situation d'émeutes et de crises. Premièrement, l'absence de cadres qualifiés après l'indépendance du pays en 2002 et après l'occupation indonésienne qui remonte à 1975 et qui avait abouti comme durant la période portugaise à une exploitation du territoire, sans faciliter le moins du monde son développement. Le paradoxe aujourd'hui, est que le Timor possède des ressources naturelles, notamment pétrolières qui sont encore extrêmement mal exploitées. Ce manque de cadres a vu se superposer une autre crise politique de légitimité entre les présidents appartenant au mouvement de résistance de l'intérieur et, son Premier ministre qui lui aussi était en exil. Le troisième point tient au clivage Est-Ouest sur le territoire, les populations de l'Ouest proche de la zone encore sous contrôle indonésien ne parlant pas le même dialecte. Enfin, l'incurie de l'ONU qui était incapable de prolonger sa présence et de maintenir à bout de bras cet Etat est probablement le facteur déterminant de l'implosion de cet Etat qui ne pourra survivre que sous perfusion et sous contrôle international.

Intervenants
  • Chercheur honoraire au CERI (Centre d’Etudes Internationales) de Sciences-Po, professeur invité à l’Université nationale du Vietnam de Hanoï
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......