LE DIRECT
Manifestation anti-gouvernementale, il y a une dizaine de jours, dans la capitale du Togo

Togo. A la veille de nouvelles manifestations de l'opposition, jusqu'où ira ce face-à-face entre l'opposition et le pouvoir ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Incertitudes, voire inquiétude de la Communauté internationale quant à l'avenir politique du Togo : l'opposition et le pouvoir manifestent aujourd’hui dans la rue. Officiellement ils ne seront pas face à face...

Manifestation anti-gouvernementale, il y a une dizaine de jours, dans la capitale du Togo
Manifestation anti-gouvernementale, il y a une dizaine de jours, dans la capitale du Togo Crédits : PIUS UTOMI EKPEI - AFP

Mais depuis 2 semaines, les partis d’opposition réclament clairement le départ du Pdt Faure Gnassingbé au pouvoir depuis 12 ans, ce qui signifierait de nouvelles élections et la fin de 50 ans de contrôle du pays par le clan Gnassingbé...

Les tensions étaient fortes depuis au moins 1 an mais elles se sont cristallisées autour d’une réforme des mandats et scrutins présidentiels dans la Constitution. Pouvoir et opposition promeuvent chacun une version différente de cette réforme : celle de l’opposition impliquerait le départ immédiat de Faure Gnassingbé. Sans consensus, certains observateurs évoquent déjà un scénario semblable à la Gambie voire au Burkina-Faso avec renoncement et exfiltration du président sous la pression de la rue.

Les voisins et pays amis restent prudents. Ce renversement – alternance historique – risquerait aussi de déstabiliser un des plus petits pays d'Afrique avec 7,5 millions d’habitants, mais intéressant stratégiquement... En tous cas la fragile entente nationale semble rompue : jusqu'où ira ce face à face ?

8 vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

La Gazette du Togo diffuse un extrait du point presse organisé hier au siège de l’organisation Union musulmane du Togo, où ses responsables ont invité les uns et les autres à faire preuve de compréhension mutuelle :

Et sur France24, ce sont les évêques qui demandaient à ce que les autorités écoutent la voix du peuple :

La chaîne béninoise TVC fait le point sur les remous anti-gouvernementaux qui resurgissent cet automne au Togo, dans la cadre plus large d'un début autour du thème : la démocratie a-t-elle échoué en Afrique ?

La chaîne Africanews reporte que le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza, s’est rendu à Lomé où il a été reçu en audience par le président Faure Gnassingbé, et s'est ensuite entretenu avec les leaders de l’opposition et des dignitaires religieux :

Extrait d'une émission de la radio Taxi Fm : interview de l'opposant Tikpi Atchadam, leader du PNP

Le président de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE) a été victime d’un incendie criminel dans sa chambre d'étudiant. Gravement brûlé, torturé lors de son arrestation, il est maintenant dans l'incapacité de se déplacer. Sur la chaîne Droit Libre TV, il témoigne des lourds sévices subis à la prison civile de Lomé, qui l'ont rendu invalide :

Sur Africa 24, le journaliste et écrivain Beni K. Sylvestre s'interroge sur la finalité des rebondissements socio-politiques, repositionnés dans le cadre historique du pays :

Intervenants
  • politologue au LAM de Sciences Po Bordeaux, directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques, spécialiste du Togo et du Ghana
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......