LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Tunisie - quelles conséquences pour les autres pays arabes?

6 min

par Thierry Garcin

Les conséquences probables pour certains pays arabes de la chute du président Bel Ali

La chute du président Ben Ali a été brutale, rapide et imprévue. À noter que la contestation a été beaucoup plus sociale, sociétale et économique que politique, dans une société fermée.

En quoi, justement, cette violence spontanée et rapidement diffusée dans les villes moyennes puis dans la capitale (monde estudiantin compris), et cette répression tout de suite apeurée (tir à balle réelle sur les foules) peuvent-elles inquiéter les régimes voisins, essentiellement policiers ?

Les points communs sont évidents : corruption institutionnelle du régime et de ses affidés, chômage (notamment des jeunes, dont les diplômés), classes supérieures prédatrices, classes moyennes profiteuses, pauvreté réelle (émeutes de la semoule, de la faim, etc., dès les années 80), culture de la peur pour la plupart. Est-ce le début de quelque chose ou la marque d’une transition plus lente mais inéluctable ?

On remarquera que le grand Maghreb lui-même est très divers et ouvert à toutes les évolutions : une instabilité devenue chronique en Mauritanie, un Maroc qui s’estime sanctuarisé par le système monarchique, une Algérie durablement meurtrie par sa longue guerre civile, une Libye dont le régime ne peut que réserver des surprises.

Sans parler au Machrek de l’Égypte, cas d’espèce dans le monde arabe méditerranéen.

Mustapha Ben Chenane est politologue à Paris Descartes

Tunisie
Tunisie
Les grandes dates de la Tunisie
Les grandes dates de la Tunisie
© I
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......