LE DIRECT
Andrea Nahles a été élue dimanche 22/4/2018 présidente du SPD avec 66% des voix lors d'un congrès extraordinaire du parti

UE - les grands partis sociaux-démocrates peuvent-ils réussir leur métamorphose?

10 min
À retrouver dans l'émission

Avec l’élection hier d’Andrea Nahles, une femme, à sa présidence, le parti Social Démocrate allemand affiche un renouvellement. Après sa pire défaite électorale, le SPD se cherche une ligne à gauche. Comme pour l’ensemble des sociaux-démocrates dans l’Union Européenne, la marge est étroite

Andrea Nahles a été élue dimanche 22/4/2018 présidente du SPD avec 66% des voix lors d'un congrès extraordinaire du parti
Andrea Nahles a été élue dimanche 22/4/2018 présidente du SPD avec 66% des voix lors d'un congrès extraordinaire du parti Crédits : BORIS ROESSLER / DPA - AFP

Andrea Nahles – élue de l’extrême Nord de l’Allemagne – est une figure féminine inédite pour le SPD. Son élection répond à une situation post-électorale qui ne l’est pas moins pour le représentant majoritaire de la gauche allemande, battu aux dernières législatives et qui a difficilement accepté une nouvelle coalition avec les conservateurs. Nahles – ancienne Ministre du Travail sous le gouvernement «Merkel III» – aura la tâche délicate de re-fonder un parti d’opposition face aux conservateurs tout en étant au gouvernement, et de faire une proposition qui puisse reconquérir des voix à la fois l’extrême droite et à la gauche radicale. Elue à 66 %, elle devra aussi se concilier une partie du SPD, notamment les jeunes Jusos opposés à l’accord de grande coalition « GroKo ».  

Le deuxième plus grand parti démocrate européen se cherche donc une ligne nouvelle et gagnante dans un contexte d’affaiblissement généralisé des sociaux-démocrates en UE, accentué ces 15 dernières années où la plupart sont passés en général de 40 % à moins de 20 % des voix au niveau national.

Malgré une force relative au parlement européen, le Monde qui y consacre une série d’articles dresse un constat assez terrible pour ces formations : seulement 5 pays sur 27 sont dirigés par des sociaux-démocrates, dont deux (la Roumanie et Malte) rongés par des scandales de corruption.

Après les tentatives de «3ème voie» des Tony Blair et Gerhard Schröder ou les réformes du marché du travail de «seconde génération» (Renzi, en Italie), ces partis – du Danemark jusqu’en Grèce en passant par l’Espagne – sont désormais confrontés à de nouvelles propositions radicales ou «disruptives», à gauche ou à droite ; et eux même sont hésitants ou divisés, travaillés par des scissions avec des anciens en France ou des tensions avec les jeunes, MJS français ou Jusos allemands.

Il y a urgence à se renouveler pour éviter une nouvelle plongée aux prochaines élections : 2019 est l’année des Européennes, des législatives seront organisées ensuite au Danemark, Portugal, et Grèce. Pour réussir une métamorphose ou négocier leur survie, les sociaux-démocrates européens devront susciter l’enthousiasme en évitant l’écueil du populisme, incarner une possibilité de gouvernement en évitant l’accusation de technocratisme : pourront-t-il se tenir dans la marge étroite – et gagner ?

Pour éviter l’obsolescence, faut-il risquer l’implosion ?

Evolution du vote aux législatives pour le SPD, depuis le restauration de la démocratie en Allemagne
Evolution du vote aux législatives pour le SPD, depuis le restauration de la démocratie en Allemagne Crédits : Kun TIAN, Alain BOMMENEL - AFP

@TEnjeux @XXMonde Fabien Escalona@fab_escalona

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • docteur en sciences politiques, chercheur associé au laboratoire Pacte de Sciences-po Grenoble, journaliste à Mediapart
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......