LE DIRECT
Plusieurs émeutes ont encore éclaté fin avril dans le pays, après la mort d'Andrew Brown Jr

Un an après la mort de George Floyd, la police américaine a-t-elle baissé ses armes ?

11 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Charlotte Recoquillon, chercheuse associée à l’Institut français de géopolitique et autrice de la série de podcasts "StopKillingUs" sur les violences policières aux Etats-Unis.

Plusieurs émeutes ont encore éclaté fin avril dans le pays, après la mort d'Andrew Brown Jr
Plusieurs émeutes ont encore éclaté fin avril dans le pays, après la mort d'Andrew Brown Jr Crédits : Joe Raedle - Getty

« Mon papa a changé le monde » avait dit la fille de George Floyd, 6 ans, juchée sur les épaules d’un proche qui sans doute. Sans doute lui avait-on montré les images, les centaines de milliers de personnes dans tout le pays exigeant que ce soit la dernière fois qu’un policier tue un civil désarmé, que ce soit en l’étouffant sous son genou comme Derek Chauvin l’avait fait avec George Floyd, ou d’une balle en plein cœur.

Derek Chauvin a depuis été reconnu coupable en avril, on connaîtra sa peine en juin…

Mais au-delà d’un homme, d’un « flic qui essaie de résoudre sa violence en l’enveloppant d’un uniforme » comme écrivait déjà le grand journaliste américain Norman Mailer dans les années 80, c’est tout un système, l’institution policière… que Joe Biden devenu entre-temps président, avait promis de réformer. Pour être à la hauteur du credo de la petite fille.

Aujourd'hui 24 mai, on compte déjà depuis le début de l'année 424 personnes tuées par la police, dont 28% de personnes noires - alors que la population noire Etats-Unis ne pèse que 13%. Cette disproportion continue donc, et les violences se perpétuent .. plus de mille personnes par an sont tuées par la police.     Charlotte Recoquillon

Il y a peu de chances pour l'instant que le Sénat vote le George Floyd Policing Act. C'est un sujet très partisan avec des clivages politiques très forts. A l'époque, Donald Trump avait publiquement exprimé son opposition très forte à ce projet de loi, et on sait qu'il a encore de l'influence sur les Républicains. C'est un projet de réforme qui contient un certain nombre de mesures paraissant paraître de bon sens sur la collecte de données, sur le fait que les policiers vont être obligés d'épuiser tous les recours avant d'utiliser leur arme à feu. Il s'agit aussi de lutter contre l'impunité des policiers. Mais tout ça n'agit pas sur l'existence et la production des violences policières en amont.     Charlotte Recoquillon

Alors que Black Lives Matter réclame de transférer une partie des fonds de la police à des programmes sociaux, J Biden pousse au contraire pour de ressources destinées à mieux former, recruter et équiper les policiers.   Charlotte Recoquillon

Charlotte Recoquillon a produit et réalisé le podcast vidéo "StopKillingUs", disponible ici.

Intervenants
  • Chercheuse associée à l’Institut français de géopolitique et journaliste indépendante
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......