LE DIRECT
Bozhidar Dimitrov, sculpteur bulgare, présente le portrait d'Emmanuel Macron, réalisé sur une pastèque à l'occasion du festival artistique annuel de Varna et de la visite officielle du président français dans la ville

Union Europe. De nouvelle alliances pour un nouveau souffle ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Pour cette semaine consacrée à quelques grandes problématiques internationales (que nous évoquerons de manière récurrente cette année), nous nous intéressons aujourd'hui à l'avenir de l'Union Européenne et tentons d’évaluer sa solidité...

Bozhidar Dimitrov, sculpteur bulgare, présente le portrait d'Emmanuel Macron, réalisé sur une pastèque à l'occasion du festival artistique annuel de Varna et de la visite officielle du président français dans la ville
Bozhidar Dimitrov, sculpteur bulgare, présente le portrait d'Emmanuel Macron, réalisé sur une pastèque à l'occasion du festival artistique annuel de Varna et de la visite officielle du président français dans la ville Crédits : impactpressgroup.org / NurPhoto - AFP

Deux réunions ont lieu ce lundi : la reprise des négociations sur le Brexit à Bruxelles et un « mini sommet » à Paris sur la question migratoire.

On négocie beaucoup en petits groupes mais sur le plan global la relance de l’Union est lente : c’était la grande question il y a un an, 3 mois après le Brexit, au sommet de Bratislava était la relance de l’Union. Cette relance a été de nouveau promue par le Emmanuel Macron lors d’un 2ème sommet de chefs d'Etat en juin ; mais ce sera au Conseil des Ministres de l'UE de trancher certaines questions en Octobre, parmi lesquelles la fameuse directive sur les travailleurs détachés : l’intention et la forme prise par la tournée anti dumping du président français a-t-elle créé un nouveau clivage ou peut-elle empêcher un "démantèlement" plus fort ?

C’est une question urgente parmi d’autres : quel peut-être l’impact du Brexit très flou sur ses formes et modalités, quelle est la réalité de ces nouvelles lignes de partage Est-Ouest après les Nord-Sud dans le cadre de la directive sur les travailleurs détachés, que penser de ces accords migratoires avec les pays de transit en Afrique alors que l’UE n’a pu faire appliquer l’accord de répartition entre les 27 pays ? Et comment évaluer les annonces récentes de coopération militaire renforcée, alors que l’OTAN ne semble plus aussi solide qu’auparavant ?

Toutes ces questions ont été l’occasion ces dernières années de clivages affirmés et dont l’économique n’était peut-être que le premier à venir. Elle semble aussi dessiner de nouvelles alliances : peuvent-elles "relancer" l'intégration européenne ?

Nicolas Levrat, professeur au Global Studies Institute de l'Université de Genève, évoque quelques pistes sur l'évolution possible de l'Union européenne dans la prochaine décennie :

Débat entre Jean-Claude Juncker et Martin Schulz sur le thème "Quel avenir pour l'Europe?" :

Nicole Gnesotto, présidente de l'IHEDN et fondatrice du Forum Europe aborde avec beaucoup de franchise les défis de sécurité pour l'Union européenne à l'heure d'une grande redistribution des cartes stratégiques :

Enrico Letta, actuel président de l'Institut Jacques Delors, s'exprimait au printemps, quelques jours avant l'élection présidentielle française : "L'avenir de l'Europe est dans les mains de la France"

Intervenants
  • consultant en affaires européennes, président du Mouvement européen-France, enseignant au collège d’Europe à Bruges et à Sciences Po Paris, ancien président de l’Institut Jacques Delors
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......