LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Union européenne. Les raisons et la portée des nouvelles nominations dans les principales institutions

12 min
À retrouver dans l'émission

Les récentes nominations à des postes clés des institutions européennes ont, une fois de plus, étonné.

Jean-Claude Junker, un vieil habitué du fédéralisme européen, a tellement tenu au fauteuil de président de la Commission que son autorité en a paru affaiblie, par un effet mécanique.

Le nouveau président du Conseil européen, Donald Tusk, vient de Pologne, en pleine confrontation armée ukraino-ukrainienne et ukraino-russe, alors même que Varsovie a été souvent critiquée pour son activisme et n’a presque rien à refuser aux États-Unis.

La Haute représentante pour la politique extérieure et la sécurité, Federica Mogherini, vient d’Italie, pays d’un atlantiste rigoureux. Six mois comme ministre des affaires étrangères lui conféreraient de l’expérience, sorte de formation accélérée. Il est vrai qu’elle succède à Mme Ashton, dont les détracteurs disent qu’elle a parfaitement exercé son non-rôle qu’on lui avait assigné.

Quant au président du Parlement, c’est tout simplement le précédent président, l’Allemand Martin Schulz.

La composition définitive de la Commission donnera-t-elle d’autres indices pour qu’on évalue les chances de succès de la nouvelle Union européenne ?

Christian Lequesne, directeur de recherche au CERI-Sciences-Po

L'implantation immobilière des institutions européennes à Bruxelles, capitale de l'Union
L'implantation immobilière des institutions européennes à Bruxelles, capitale de l'Union
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......