LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une réunion de crise de la zone €, l'été dernier

Union européenne. Quelle Union bancaire ?

8 min
À retrouver dans l'émission

L’Union bancaire, décidée en juin 2012, est le fruit direct des conséquences de la crise économique qui a frappé de plein fouet l’Europe à partir de 2008.

Une réunion de crise de la zone €, l'été dernier
Une réunion de crise de la zone €, l'été dernier Crédits : POOL New

Les buts sont triples : renforcer les exigences prudentielles ; mieux protéger les déposants ; prévenir les défaillances de banques. Il s’agit de mettre en place un règlement uniforme pour la zone euro (plus des États volontaires non-euro).

Lequel s’appuie sur trois piliers : le Mécanisme de surveillance unique, supervisé par la BCE (quelque 130 banques) ; le Mécanisme de résolution unique, entré en vigueur début 2016, une banque en difficulté devant faire appel en premier ressort à ses actionnaires ; le (futur) Fonds européen de garantie des dépôts, dont l’organisation se déroulera par étapes d’ici 2024, l’idée étant d’éviter que les déposants ne retirent leurs avoirs d’une façon précipitée.        Th. G.

 Mario Draghi témoigne devant le Comité des affaires financières, à Bruxelles
Mario Draghi témoigne devant le Comité des affaires financières, à Bruxelles Crédits : Yves Herman

On ne peut que regretter que la zone euro soit toujours incapable de s'entendre sur un système de garantie des dépôts mutualisé, qui était pourtant l'un des piliers de l'Union bancaire. Car la garantie des dépôts bancaires est un sujet à manier avec des pincettes. Ne pas en parler, c'est laisser libre cours à tous les fantasmes. En parler mal, c'est prendre le risque d'inquiéter les épargnants et de provoquer des réactions en pagaille. Personne n'a oublié les plus sombres heures de la crise financière à l'automne 2008.

Troisième pilier de l’union bancaire, le projet de système européen de protection des dépôts est en train d’être âprement débattu au Parlement européen. De quoi s'agit-il ? Ni plus ni moins, de remplacer progressivement les systèmes nationaux de protection des dépôts bancaires par un système européen unique, jusqu'à 100.000 euros par compte détenu. L'objectif étant que les déposants des quelque 6.000 banques de l'Union européenne aient confiance dans la sécurité de leurs avoirs, et ne se précipitent donc pas au guichet pour retirer leur argent si leur banque rencontre des difficultés, au risque d'aggraver ses problèmes de liquidité.

Une étude publiée cette par l'OCDE examine les liens entre la croissance du crédit et les objectifs de croissance. Elle nous apprend, contrairement à ce qui était proclamé par le secteur bancaire depuis des décennies, que le développement des crédits aux ménages pèse négativement sur la croissance et ce sont souvent ces crédits, via les emprunts à la consommation ou les emprunts immobiliers qui se sont développés, créant des corrections parfois violentes, comme on a pu le constater en Espagne, en Grèce ou en Irlande. L'étude de l'OCDE met également en avant le lien fort qui existe entre l'industrie financière et le creusement des inégalités. D'abord, par la forte proportion de salaires élevés dans l'industrie financière.

Intervenants
  • professeur à l’université d’Angers et commissaires aux comptes
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......