LE DIRECT
Les jeux olympiques d'hiver, en février 1936 à Garmisch-Partenkirchen en Bavière, marquent le début de la médiatisation de masse à des fins purement géopolitiques du tournoi sportif mondial

A ski ou à vélo, les nouvelles routes de la diplomatie sportive

10 min
À retrouver dans l'émission

A deux jours de la clôture des Jeux Olympiques d’hiver, la Corée du Sud se classe 9ème : place honorable pour un pays-hôte. Au-delà des médailles, l'événement a mis en scène la reprise des relations avec la Corée du Nord, pour certains déjà gagnante. Quel en est le bilan diplomatique?

Les jeux olympiques d'hiver, en février 1936 à Garmisch-Partenkirchen en Bavière, marquent le début de la médiatisation de masse à des fins purement géopolitiques du tournoi sportif mondial
Les jeux olympiques d'hiver, en février 1936 à Garmisch-Partenkirchen en Bavière, marquent le début de la médiatisation de masse à des fins purement géopolitiques du tournoi sportif mondial

« Le sport est une chose, la politique en est une autre » avait déclaré le seul responsable nord-coréen au CIO Chang Un en septembre dernier. Les Jeux Olympiques de Pyeongchang ont été l’occasion de tester cette affirmation.

Ces jeux ont bien été marqué une trêve après un an de fortes tensions : ils ont été l’occasion d’un rapprochement de haut niveau entre le Nord et le Sud et de quelques scènes fortes, notamment celle présentant Kim Yo Jong (sœur de Kim Jong-Un) et le président Moon Jae-in debout dans la tribune pour le défilé commun des athlètes.

Il y a eu des signes encourageants : la visite de Kim Yo-jong inédite depuis 70 ans, l'invitation officielle de Kim Jong-un à son homologue Moon Jae-in, un certain nombre d'avancées sportives et un soutien assez majoritaire de la population de Corée du Sud, l'opposition avec les Etats-Unis amoindrie... Mais ça ne résout pas toutes les interrogations qui reprendront une fois que ces jeux seront terminés. Carole Gomez

Reste à voir si les Jeux Paralympiques jusqu’au 18 mars bénéficient du même climat avant la reprise des manœuvres militaires américano-coréennes et si un éventuel dialogue geste de dialogue avec les Etats-Unis se concrétisera : après le dédain ostensible de Mike Pence à l’ouverture, Ivanka Trump a finalement été invitée à rencontrer un haut gradé nord-coréen lors de la cérémonie de clôture ; or la visite de ce militaire responsable d’attaques contre des navires sud-coréens est controversée.

L’épisode a quoi qu’il en soit souligné l’intérêt des gouvernements pour ces grandes compétitions ultra-médiatisées :médailles, travail sur l’image, rencontres plus ou moins formelles voire diplomatie sub-étatique sont autant d’opportunités à saisir. « Diplomatie sportive » comme l’affirmait la Ministre des Sports français Laura Flessel au Rwanda récemment, première d’un officiel français depuis 2010 ?  

2018 sera riche en compétitions internationales situées dans des contextes de tensions : Mondial de football en Russie, basket et handball dans le Golfe, cyclisme en Afrique. Y a-t-il des « gagnants diplomatiques » dans cette compétition ?

@TEnjeux @XXMonde

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

A l'automne dernier, le président français montrait que l’attribution des jeux olympiques d'été en 2024 lui semble être à la fois un enjeux national et un enjeu électoral, cent ans après ceux de 1924:

Jeux olympiques de 2024 à Paris : unee manifestation "apolitique" par essence, dont le rayonnement mondial ne fait pourtant aucun doute. Jean-Baptiste Guégan auteur de «Géopolitique du sport, une autre explication du monde» répond aux questions de la rédaction de la chaîne Tv5 Monde:

Sur la chaîne Sup de Vinci, le professeur Fabrice Ravel s'entretien avec Lucie des multiples logiques géopolitiques dans le sport:

Pascal Boniface, directeur de l'IRIS, nous présente ici succinctement sa session d'enseignement sur la géopolitique du sport, qu'il dispense dans le cadre du MOOC "Questions stratégiques" du Conseil supérieur de la Formation et de la Recherche  stratégiques:

La chaîne FILMSCHÄTZE AUS KÖLN - VOM RHEIN - WELTFILMERBE diffuse ces archives filmées de la cérémonie d'inauguration des jeux olympiques à l'Olympiastadion de Berlin, dont la portée géopolitique n'échappait déjà à personne en 1936 :

Intervenants
  • chercheuse à l’Iris, spécialiste du sport dans les relations internationales, co-auteure du rapport "quand le foot s’accorde au féminin"
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......