LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Xinkiang

9 min

Par Thierry Garcin Semaine spéciale "Déserts" à France-Culture. Pourquoi le Xinkiang est-il un élément clé de la géopolitique chinoise ? L'extrême-ouest de la Chine a toujours été un espace mal tenu par la Chine : l'ancienne, "des dix-huit provinces"; la nouvelle, depuis le régime communiste de 1949. Sur le plan géopolitique, c'est à la fois, un limes, une marche, une vaste zone tampon, une interface. On l'appelait autrefois le Turkestan oriental. Peu peuplée, mais fort sinisée depuis près de soixante ans, hostile à l'homme mais reliée avec elle-même par quelques grandes voies de communication (terrestres et ferrées), riche en gaz et en pétrole, abritant le site (en veilleuse) des essais nucléaires, c'est une région intéressante à étudier à la fois pour des raisons internes à la Chine (tendance au séparatisme) et pour les caractéristiques et le rôle de ses grands voisins : mongols, russes, kazakhs, kirghizes, tadjiks, afghans, pakistanais. En quoi ce désert est-il remarquable ?

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......