LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des résineux touchés par la sécheresse dans les Vosges, en 2019

L‘épicéa des Vosges face à la sécheresse

14 min
À retrouver dans l'émission

La forêt vosgienne est confrontée depuis plusieurs années à un parasite envahissant dont la reproduction est décuplée par des saisons chaudes prolongées. Comment endiguer la dégradation des forêts face à ce risque environnemental ?

Des résineux touchés par la sécheresse dans les Vosges, en 2019
Des résineux touchés par la sécheresse dans les Vosges, en 2019 Crédits : Frederick FLORIN - AFP

Dans le Grand Est, le scolyte, un parasite qui s'attaque aux stocks d'épicéas des forêts vosgiennes se répand depuis plusieurs années. Sa reproduction bénéficie des périodes de sécheresse : jusqu'à quatre générations de l'insecte ont eu le temps de se reproduire en 2020. Les épicéas touchés changent de couleur et leur bois se dévalorise dans la perspective d'une future mise en vente.

Quelle est l'étendue de ce phénomène, et quel est son risque de propagation ? Quels coûts pour la sylviculture ? Faut-il réaménager les forêts françaises pour les rendre plus résilientes face aux espèces envahissantes ? Nous en parlons avec Marie-Noëlle Pons, directrice de recherches à l’Université de Lorraine.

Les maux du peuple sylvestre

Le scolyte peuple en fait depuis longtemps la forêt : c'est le mélange d'une moindre pluviométrie et de périodes de sécheresse allongées qui conduit à une multiplication exponentielle et à la contamination des alentours, explique Marie-Noëlle Pons.   

Les plantations d'épicéas deviennent grises, les arbres meurent, et pour limiter au maximum la prolifération des insectes, on est obligés de faire des coupes rases et d'enlever très rapidement le bois du sol pour éviter la migration de ces insectes.  

La monoculture et l'aménagement des forêts ne résout rien aux problèmes de scolytes :

Avoir une forêt mixte avec des mélanges de feuillus et de résineux, ça fait des forêts beaucoup plus résistantes. Et effectivement, dans les plantations d'épicéas, les arbres sont plantés assez proches les uns des autres, ce qui facilite encore le transfert des scolytes d'un arbre à l'autre. 

Les résultats des coupes rases ne sont pas connus pour l'instant. Au-delà de la capacité moindre de la forêt d'agir comme puits de carbone, elles pourraient produire d'autres dégâts collatéraux :

Dans certaines pentes très fortes avec de forts événements pluvieux, on pourrait avoir une érosion beaucoup plus importante, donc une perte de sol en quelque sorte, et ces particules arrachées du sol, on les retrouve régulièrement après dans les cours d'eau. Ce qui peut être un peu rassurant, c'est qu'on observe un verdissement assez rapide.

Un marché du bois perturbé

La propagation des scolytes oblige aujourd'hui les agents de l'ONF de se concentrer sur les arbres malades, ce qui désorganise le marché du bois, selon Marie-Noëlle Pons

Dans les Vosges, il y a une grosse partie de ces forêts qui sont des forêts communales : le bois est une ressource financière pour les communes. Donc, là aussi, ça va avoir un effet à long terme sur l'économie locale et les investissements que les communes vont pouvoir réaliser. 

Le manque à gagner est important pour les communes, mais tout le bois n'est pas irrécupérable : 

En faisant une coupe rase le plus tôt possible, on arrive quand même à récupérer une partie du bois. Le tronc va être transformé en poudre par la menuiserie, en planches., et va être utilisé pour l'ameublement, pour la construction. Donc, tant que le bois reste utilisé de cette façon-là, ça reste un puits de carbone. Ce qui est plus ennuyeux, ce sont tous les morceaux moins nobles qu'on est obligé de transformer en bois biomasse et qui vont être brûlés dans des chaufferies, parce que là, le CO2 va se retrouver dans l'atmosphère.  

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......