LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
En 1999 déjà, les éboueurs avaient mené une grève pour obtenir une benne supplémentaire.

D’Aix à Marseille, les éboueurs face à la loi 

14 min
À retrouver dans l'émission

Les éboueurs sont en grève, à Marseille, depuis jeudi dernier. Derrière l'opposition à une harmonisation du temps de travail, quelle conception du travail défendent-ils ?

En 1999 déjà, les éboueurs avaient mené une grève pour obtenir une benne supplémentaire.
En 1999 déjà, les éboueurs avaient mené une grève pour obtenir une benne supplémentaire. Crédits : SERGE PAGANO - AFP

La loi de transformation de la fonction publique, votée en 2019, prévoit une harmonisation du temps de travail des fonctionnaires à l'horizon 2022. Or, à Marseille, cette nouvelle norme paraît inadaptée aux conditions réelles sous lesquelles les éboueurs exercent leur métier. La métropole Aix-Marseille-Provence dirigée par Martine Vassal (LR) négocie avec les syndicats depuis lundi. 

Derrière ce bras de fer assez éprouvé entre syndicats et métropole, quelle organisation du travail est menacée par la réforme ? Quel est le quotidien des éboueurs ? La réforme de la propreté publique est-elle impossible ? Nous en parlons avec Pierre Godard, ancien éboueur, auteur d’Eboueurs de Marseille, luttes syndicales et pratiques municipales, Syllepse, 2014.                                                                                                                                                             

Une harmonisation contestée

A Marseille, les éboueurs entament leur deuxième semaine de grève à l'appel de Force Ouvrière (FO) et de la CGT. Alors que la loi prévoyant le passage aux 35 heures pour tous les fonctionnaires s'applique surtout aux éboueurs municipaux, les éboueurs privés qui constituent 1/3 des effectifs observent de près les tractations, selon Pierre Godard. Pour autant, toutes les situations ne se valent pas dans la métropole :

C'est un conflit qui impacte l'ensemble des éboueurs de la métropole et qui ont des situations historiques différentes entre les Aixois et les Marseillais.Il y en a qui ont commencé à négocier la réorganisation en vue de se rapprocher de la lettre de la loi, et d'autres qui ne l'ont pas fait du tout. 

Contrairement à ce que l'on croit, ce n'est pas un système marseillais, le 'fini parti'. On a une charge de travail particulière : les éboueurs ont X rues et quartiers à faire et quand ils ont fini ils se douchent, lavent le camion et ils disposent de leur temps. Ce système là, on le retrouve à New York et des pays d'Asie.

Le 'fini parti' se retourne largement contre les éboueurs. L'intensité du travail est fantastique : tout se règle sur la force des agents, et sur leur colonne vertébrale, car les conteneurs sont pris à dos d'épaule. Pierre Godard

Clientélisme et service public

Si historiquement, Marseille a été une vie moins propre que d'autres, c'est la conséquence d'un système de nettoyage peu investi par les élites : 

Jusqu'aux années 1970, il y avait vraiment un matériel totalement ridicule. Donc, on a cette situation d'une organisation de la propreté défaillante. Pierre Godard

S'y ajoute un clientélisme spécifiquement marseillais : 

Il y a un syndicat, Force Ouvrière, qui est en lien permanent depuis maintenant 70 ans avec le pouvoir municipal et qui dispose de toutes sortes de d'avantages qu'il distribue à ses affidés. 

C'est cette organisation clientéliste du système qui fait qu'on ne récompense pas, par exemple, au moment des promotions, le travail fait, mais l'appartenance syndicale. C'est dévastateur pour le service public. 

Gaudin, à tous les congrès de Force ouvrière, disait qu'il défendait le système du 'fini parti', et, applaudi à tout rompre, il sortait de là, joyeux comme un pinson. C'était incroyable. Pierre Godard

Intervenants
  • Ancien éboueur, auteur d’Eboueurs de Marseille, luttes syndicales et pratiques municipales, Syllepse, 2014.
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......