LE DIRECT

Mathias Duplessy, "In Waves", "L'Enlèvement au sérail" et La Folle journée de Nantes

3 min
À retrouver dans l'émission

Le nouvel album du quatuor fondé par le "cheval fougueux" Mathias Duplessy, un roman graphique de toute beauté en lice pour le Fauve d'or, une relecture de l'opéra de Mozart et le festival annuel de musique dédié cette année à Beethoven!

Le précédent album de Mathias Duplessy s’appelait Crazy Horse et il portait bien son nom tant le guitariste accompagné de ses trois acolytes aux vielles issues des cultures chinoise, mongole et suédoise nous emportaient dans une folle chevauchée.

20 millions de vues sur Facebook et une tournée internationale plus tard, les voici de retour avec Brothers of Strings, composé de voyages imaginaires, où le quatuor compose ici un boléro lancinant aux épices d’Asie, là une valse lente japonisante, un jazz manouche chinois, ou un hommage à Bruce Lee, sans compter les reprises déjantée du Bon, la brute et le truand ou celle, audacieuse de « Brothers in arms » de Dire Straits que l'on peut découvrir sur l’album, sorti le 24 janvier chez Absilone/Socadisc. 

Mathias Duplessy et Les Violons du monde seront en concert au café de la Danse à Paris le 27 février, à la chapelle du château de Luneville le 15 mars et à l’espace polyvalent Gilbert Mathieu de Vitteaux le 2 mai

Par ailleurs, festival d’Angoulême oblige, un conseil de lecture: il s'agit plus d'un roman graphique que d’une BD, signé d’un jeune auteur américain, il vient d’être couronné par le prix Fnac France Inter et concourt pour le Fauve d'or, le prestigieux prix qui sera décerné aujourd’hui.

L’auteur s’appelle AJ Dungo et son livre In Waves. Il y fait le récit autobiographique, en turquoise, d’une histoire d’amour aussi forte qu’elle fut brève, interrompue par la mort de la jeune femme, emportée par un cancer à l’âge de 25 ans.

En parallèle, peut-être pour prolonger l’élégie car Kristen était une excellente surfeuse, dans des teintes sépia cette fois, AJ Dungo relate l’histoire du surf à travers les portraits de deux précurseurs, véritables légendes du sport hawaïen: Duke Kahanamoku et Tom Blake.

Le point commun entre ces deux histoires, c’est l’océan, et les vagues d’émotion qui submergent aussi bien l’auteur que le lecteur. Graphiquement c'est superbe et bouleversant.

AJ Dungo sera tout à l’heure à 10h30 à l’auditorium du Conservatoire à Angoulême avec l’auteur de BD Etienne Davodeau

Et puis dans un autre genre si vous êtes à Genève, vous pourrez peut-être aller voir la relecture humaniste de L’enlèvement au sérail de Mozart, revisité par un duo insolite, l’écrivaine turque Asli Erdogan et le metteur en scène belge Luk Perceval. Dans cette version inspirée de l’opéra de Mozart, l’œuvre parle de femmes emprisonnées en Turquie par un pacha, un texte qui résonne aujourd'hui fortement avec la vie de Asli Erdogan, exilée en Allemagne et qui vient d’apprendre que la prochaine audition de son procès était avancée au 14 février et que la peine demandée était de neuf ans de prison, avec pour chef d’accusation la publication de quatre articles (repris dans le recueil Le Silence même n’est plus à toi, Actes Sud) considérés comme des textes de propagande…

L’enlèvement au sérail se joue jusqu’à demain au Grand Théâtre .

Enfin pour les habitants de la région nantaise, c’est ce weekend le festival de musique La Folle journée de Nantes avec pour thème Beethoven, afin de lancer les festivités du 250e anniversaire du compositeur!

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......