LE DIRECT

Macy Gray et Saul Leiter

4 min
À retrouver dans l'émission

Le nouvel album de la chanteuse américaine / Un livre rétrospectif sur l'oeuvre du photographe pionnier de la couleur

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Hey White man, I am not my grand-Mother” chante Macy Gray dans cette chanson adressée au locataire actuel de la Maison Blanche Donald Trump. Si elle cite sa grand-mère, la chanteuse américaine précise que c’est pour dire au président qu’il ne peut plus traiter les gens de la même manière aujourd’hui, en référence aux années 1920, dans le sud des Etats-Unis où sévissait encore l’esclavage.

"White man" est l'une des chansons de Macy Gray extraite de son album Ruby, sorti sur le label Mack Avenue.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Du noir et blanc de Macy Gray on passe à la couleur pour nous rapprocher de notre invité, le photographe Joël Meyerowitz. Et puisque nous allons parler couleur, photographie de rue et Etats-Unis avec lui, pourquoi ne pas évoquer un de ses contemporains, qui est mort il y a à peine cinq ans, et que l’on considère comme un pionnier de la couleur : Saul Leiter. Les éditions Textuel ont sorti cet automne un livre qui se présente comme la première rétrospective en français de son œuvre, et même si le format est un peu petit à notre goût, on ne peut que saluer cette parution qui donne à voir l’immense palette de l’artiste. Saul Leiter voulait devenir peintre, et c’est en peintre qu’il photographia pendant plus de soixante ans les rues du Lower East Side de New York en se promenant dans son quartier. Il réinvente les échelles et les dimensions, il déconstruit les perspectives et l’espace, et s’amuse avec des jeux de reflets et de transparence dont on ne se lasse pas. Alors si vous avez l’occasion, plongez donc dans All about Saul Leiter qui vient de paraître, vous ne le regretterez pas !

Chroniques

7H10
25 min

L'Invité culture

Joel Meyerowitz : " Pour moi, la photographie est le véhicule de mon existence"
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......