LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le centenaire de Brassens, "A la vie", "Debout les femmes"

2 min
À retrouver dans l'émission

Il aurait eu cent ans le 22 octobre 2021: Georges Brassens est célébré aujourd'hui par François Morel et Yolande Moreau / Deux documentaires à voir en salles qui ont pour point commun de mettre en lumière des femmes de soin et de lien

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Quand  le plus humbles des poètes interprète celui qu'il appelle "le poète des humbles" , cela donne François Morel chantant Georges Brassens. Pour le Sétois qui aurait eu cent ans le 22 octobre 2021 et qui est mort le 29 octobre 1981, le comédien chanteur a enregistré avec son amie Yolande Moreau un album de reprises très réussi, peut-être parce qu’ils ont choisi d’être eux-mêmes et d’interpréter les chansons de façon théâtrale sans que la musique disparaisse pour autant (concernant Brassens cela aurait été une hérésie). Comme l'écrit un critique, "Entre théâtre et chanson, les deux complices font vivre les grands titres de l’homme à la pipe. Un hommage à sa mesure, généreux et truculent."

Brassens dans le texte, un CD Universal

France Culture n'est pas en reste : pour célébrer ce centenaire, plusieurs émissions, dont une Nuit Georges Brassens ce soir à partir de minuit, en compagnie de Maxime Le Forestier et un "Par les temps qui courent" avec Paco Ibanez.

On peut écouter du Georges Brassens, on peut aussi aller au cinéma (les salles en ont bien besoin paraît-il) pour voir deux documentaires ici réunis moins par leur réalisation que par les personnages qu’ils filment.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le premier s'intitule A la vie, d’Aude Pépin, dont France Culture est partenaire. C'est le portrait d’une sage-femme libérale sur le point de prendre sa retraite: Chantal Birman, qui a passé quarante ans à la maison des Lilas à Paris. On la suit lors de ses visites à des mères qui viennent d'accoucher, on la voit les accompagner dans cet après qui n’est pas toujours facile et heureux. Chantal Birman est une passionnée, totalement dévouée à ces femmes et à ces nourrissons, elle est aussi une militante de l’avortement dont elle dit qu’elle serait "prête à mourir pour le défendre". Elle est enfin une défenseure acharnée de son métier dont les conditions de travail se sont lentement dégradées.

Le deuxième film : Debout les femmes de François Ruffin et Gilles Perret 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les femmes qui sont les héroïnes du nouveau film du député Insoumis ne sont pas des militantes, le film l’est pour elles. Elles sont femmes de ménage, aides soignantes, auxiliaires de vie, accompagnantes des élèves en situation de handicap. Toutes travaillent dans ces métiers du lien que la crise sanitaire a mis en avant et vite oubliés et pour lesquels François Ruffin avec Bruno Bonnell ont dirigé une mission parlementaire en 2020. Elles sont sous-payées, et personne ne les écoute, personne ne les connaît à part toutes ces personnes dont la vie serait beaucoup plus difficile sans elles. Dans un même geste, Ruffin informe et émeut dans ce documentaire certes de parti pris mais néanmoins intéressant et sensible, à travers ces trajectoires cabossées et invisibles jusque dans une ultime scène à l’Assemblée nationale qui emporte le spectateur par son lyrisme.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......