LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les Rita Mitsouko, Les Rencontres de Manosque et Tiago Rodriguez

3 min
À retrouver dans l'émission

Une anthologie des albums des Rita Mitsouko et un weekend à la Philharmonie de Paris, un festival littéraire en PACA et la nouvelle pièce d'un jeune maître de la scène européenne

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Marcia Baila, des Rita Mitsouko, issu de leur premier album en 1984, le single qui s’est vendu à plus d'un million d'exemplaires et qui a remporté le prix de la Seconde meilleure chanson française de la décennie 1980-1990 aux Victoires de la Musique en 1990. Un titre en hommage à la danseuse argentine Marcia Moretto, amie du groupe, emportée par un cancer du sein foudroyant en 1981.

Le duo Catherine Ringer/Fred Chichin aurait eu quanrante ans cette année. Pour célébrer cet anniversaire, la chanteuse tourne avec un spectacle intitulé « Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko » dont quasiment toutes les dates affichent complet, ce qui dit bien la longévité de ce groupe fondé en 1979 jusqu’à la mort de Fred Chichin en 2007.

Cette trajectoire, qui va de l’album Les Rita Mitsouko (1984) jusqu’à Variety (2007), Catherine Ringer la retrace ce weekend 28 et 29 septembre dans une carte blanche à la Philharmonie de Paris. La fête a débuté hier soir vendredi, jour de la sortie sur le label Because d’une anthologie, la première intégrale du duo avec tous les albums remasterisés…

Par ailleurs, si vous habitez en Provence Alpes Côte d’Azur, les Correspondances de Manosque vous attendent jusqu’à demain soir pour sonder comme chaque année à la sortie de l’été le cœur et l’esprit de la rentrée littéraire. Informations ici.

Et puis pour les Parisiens, il y a toujours au théâtre de la Bastille la formidable pièce The Way she Dies, fruit de la collaboration des TG Stan, compagnie flamande ultra douée, et de l’un des metteurs en scène européens les plus intéressants du moment, Tiago Rodrigues, qui a écrit le texte librement inspiré d’Anna Karénine de Tolstoi

The way she dies, c’est une déclaration d’amour à la littérature 

On y voit deux couples sur scène qui se déchirent, la femme ayant rencontré un autre homme dont elle est tombée éperdument amoureuse. C’est comme souvent avec les TG Stan fascinant de voir à quel point ils parviennent à une construction, un jeu, des changements de plateau aussi rigoureux que fluides et comme souvent avec Tiago Rodriguez génial dans l’intrication du texte fictif et de la vraie vie, le tout dit sur scène en trois langues, le portugais, le flamand et le français.

Avec une réflexion sur la traduction, et le pouvoir de la littérature sur nos vies.

On n’a qu’une envie en sortant : relire Anna Karénine!

C’est au théâtre de la Bastille jusqu’au 6 octobre

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......