LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

« On dit que la musique alimente l’amour, alors musique ! »...

4 min
À retrouver dans l'émission

Le "Lamento della Ninfa", l'un des plus célèbres madrigaux de Claudio Monteverdi est sur la scène de la Comédie française dans "La Nuit des rois ou tout ce que vous voulez" de William Shakespeare, l'une des pièces les plus attendues de la rentrée théâtrale

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« If Music be food for Love, play on » : c’est la première phrase de la comédie de William Shakespeare, La Nuit des rois ou Tout ce que vous voulez.

Et c’est ainsi qu’en ce moment, sur la scène de la Comédie française, on peut entendre ce chant douloureux d’amour, le Lamento della Ninfa, un des plus célèbres madrigaux de Monteverdi, grâce à la voix d’un contre-ténor accompagné d’un joueur de théorbe.

La Nuit des rois ou Tout ce que vous voulez était l’une des pièces les plus attendues de la rentrée théâtrale parisienne, et le résultat est à la hauteur de l’attente.

Il faut dire que le metteur en scène, Thomas Ostermeier, directeur de la Schaubühne de Berlin, est devenu à cinquante ans l'un des maîtres incontestés de la mise en scène en Europe. Il n’était jamais venu dans la Maison de Molière, et il y était attendu comme le Messie.

Il faut dire aussi que la langue de Shakespeare traduite par Olivier Cadiot lui donne une fraîcheur et une modernité décapante. Il y est ici question de troubles d’identité et de genre, l’auteur en joue avec la maestria qu’on lui connaît. Du coup, le metteur en scène peut bien ajouter des passages sur la politique française, nos oreilles ne subissent aucun choc anachronique.

Il faut dire enfin que la troupe du Français est vraiment composée d’immenses comédiens capables de tout faire, jusque dans l’improvisation...

Thomas Ostermeier et Olivier Cadiot étaient les invités de La Grande table à réécouter ici.

La pièce sera retransmise le 14 février 2019 en direct depuis la Salle Richelieu dans plus de 200 salles de cinéma.

Chroniques
7H10
26 min
L'Invité(e) culture
Dominique Fernandez : "Avant Caravage, toute la peinture était idéalisante"
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......